•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des étudiants des Maritimes pourront suivre tous leurs cours à distance

Une étudiante entre dans un édifice du campus de Moncton.

Les étudiants de l'Université de Moncton (ci-dessus) et de l'Université Sainte-Anne vont poursuivre leurs cours à distance.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les étudiants de l'Université de Moncton et de l'Université Sainte-Anne n'auront plus à se rendre dans leurs salles de classe. Les deux institutions offriront tous leurs cours à distance. La mesure de distanciation sociale a pour but de réduire le risque de propagation de la COVID-19.

L’Université de Moncton annonce que la session va se poursuivre et se terminer comme prévu. Les cours à distance reprendront en ligne dès le 30 mars. Les modalités devraient varier selon les cours. Jacques Paul Couturier, recteur par intérim, affirme que l'université possède déjà les outils nécessaires à la transition.

On a une très bonne plateforme d'enseignement à distance à l’Université de Moncton, la plateforme CLIC. Il y aura également d’autres plateformes qui seront mises à profit pour faire en sorte que les étudiants puissent compléter leurs apprentissages et avoir leurs examens, mais sous une forme différente, explique M. Paul Couturier.

L’Université de Moncton se donne deux semaines pour que tous ses professeurs s'ajustent à de nouvelles méthodes d’enseignement.

Certaines questions demeurent toutefois, selon la présidente de la Fédération des étudiantes et étudiants du Centre universitaire de Moncton, Pascale Rioux.

L’université est venue ôter une grande part d’inquiétude chez les étudiants, mais je crois qu’il y a tout de même [des questions sur] ce qui va se passer, affirme Pascale Rioux.

L’université a annoncé que les cours vont reprendre le 30 mars, mais je pense que les inquiétudes de la part des étudiants concernent la manière de s’y prendre. Est-ce que les professeurs vont connaître la marche à suivre? se demande-t-elle.

La session se terminera quand même à la fin du mois d'avril, assure Jacques Paul Couturier. Il y aura une fin de session. Il y aura éventuellement une remise de diplômes, que ce soit par la poste ou autrement, dit-il.

Jacques Paul Couturier en entrevue devant un édifice du campus de Moncton.

Tous les finissants recevront leur diplôme, même si la cérémonie habituelle est annulée, explique le recteur par intérim de l'Université de Moncton, Jacques Paul Couturier.

Photo : Radio-Canada

Peu à peu, certains étudiants quittent leur résidence universitaire. D’autres, qui n'ont pas de membres de leur famille dans les alentours, doivent y rester.

On est très bien accompagnés. Ils nous proposent des solutions, tout ça. Mais moi, vu que je viens de France, c’est compliqué de rentrer dans mon pays. Je vais tenter de rester ici au maximum et, quand ça deviendra trop grave, je vais retourner chez moi si je peux. Il faut aussi voir ce qui se passe avec les avions, indique Evane Simard, étudiante en psychologie.

Je descends très rarement au rez-de-chaussée. Je suis confiné dans ma chambre. Quand j’ai besoin de manger, je sors et je mange. J’essaie du mieux que je peux d'éviter les contacts; je sors avec une ou deux personnes lorsque c’est nécessaire, ajoute Adam Mamadou Conte, étudiant en science politique.

Vu que des places se libèrent dans les résidences, l’Université de Moncton examine la possibilité de réaménager des étudiants.

L'Université Sainte-Anne, en Nouvelle-Écosse, demande pour sa part à ses étudiants qui habitent en résidence de quitter leur logement. Dans leur cas, les cours à distance commenceront le 23 mars.

Avec les renseignements de Wildinette Paul

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !