•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des médecins retraités reprennent du service pour aider les réseaux de santé

Trois médecins retraités néo-brunswickois ont déjà repris du service.

Un professionnel de la santé.

Des médecins retraités du Nouveau-Brunswick proposent de reprendre du service pour aider au cours de la pandémie.

Photo : iStock

Lisa Revil

Afin de faire face à la crise de santé publique, certains médecins retraités se sont remis au travail au Nouveau-Brunswick. La médecin-hygiéniste en chef de la province a appelé tous ceux qui veulent aider à se faire connaître du ministère de la Santé.

Ç'a toujours été une possibilité en cas d’épidémie ou d'urgence sanitaire. Les médecins retraités sont l’une des ressources importantes en cas d’urgence, lance Ed Schollenberg, registraire au Collège des médecins et chirurgiens du Nouveau-Brunswick, l'organisme responsable de renouveler la licence des médecins.

Consultez notre dossier : Tout sur la COVID-19 en Atlantique

La province a demandé à tous les médecins et les employés de santé retraités qui souhaitent se remettre au travail pendant la durée de cette crise de contacter le ministère de la Santé.

La médecin-hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell, lors d'un point de presse.

La médecin-hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell, lors d'un point de presse pour annoncer un premier cas de coronavirus au Nouveau-Brunswick

Photo : Radio-Canada

En ce qui concerne le fait de nous aider, c’est très facile d’envoyer un courriel et d’offrir du soutien. Nous avons déjà reçu du soutien et nous continuons d’en recevoir, affirme la Dre Jennifer Russell, médecin-hygiéniste en chef.

Elle explique que la mobilisation des médecins et des travailleurs de la santé à la retraite fait partie d'un plan pancanadien.

À ce moment-ci, au niveau national, on a demandé à des gens de sortir de la retraite pour aller travailler au niveau national, au niveau provincial, aux régies régionales. Des ministères du gouvernement ont demandé à des gens à la retraite de participer, signale-t-elle.

De son côté, la Société médicale du Nouveau-Brunswick (SMNB) a fait savoir que plusieurs de ses médecins membres l'ont contactée pour dire qu’ils étaient prêts à sortir de leur retraite. L'organisation a ensuite écrit à tous ses membres afin de savoir qui était disponible pour reprendre ses fonctions.

La SMNB est encouragée par les efforts proactifs des médecins retraités qui sont prêts à reprendre la pratique pour aider à fournir des soins aux Néo-Brunswickois et aux Néo-Brunswickoises pendant cette crise sans précédent dans le domaine des soins de santé, a déclaré le Dr Chris Goodyear, président de la Société médicale du Nouveau-Brunswick dans un courriel à Radio-Canada.

Cela montre l'engagement à vie que les médecins prennent envers leur pratique et la santé d'une collectivité. En travaillant ensemble, les médecins, les autres fournisseurs de soins de santé, le gouvernement et la collectivité, nous pouvons avoir un effet positif pendant cette période difficile.

Le Dr Chris Goodyear, président de la Société médicale du Nouveau-Brunswick

La SMNB et la médecin-hygiéniste en chef de la province ont indiqué que la procédure pour remettre à jour la licence des médecins retraités était simple et qu'elle pouvait être exécutée en quelques jours.

Ils doivent d'abord contacter le Collège des médecins et chirurgiens du Nouveau-Brunswick pour faire renouveler leur licence, puis la SMNB pour se faire enregistrer.

À ce propos, la SMNB dit ne prendre aucun des frais qu’elle prélève habituellement.

Nous renonçons à tous les frais associés à la réactivation, annonce Eric Lewis, gestionnaire des communications pour la SMNB.

Trois retraités font leur retour

Ed Schollenberg, du Collège des médecins et chirurgiens du Nouveau-Brunswick, a divulgué que neuf médecins retraités avaient exprimé leur intérêt pour cette démarche de renouvellement au cours de la dernière semaine.

Ed Schollenberg.

Ed Schollenberg, du Collège des médecins et chirurgiens du Nouveau-Brunswick, indique que neuf médecins retraités ont exprimé leur intérêt pour cette démarche de renouvellement de leur licence.

Photo : Radio-Canada

Trois de ces retraités ont déjà recommencé à travailler : l’un a repris son poste comme agent de santé publique et les deux autres ont été envoyés dans des services d’urgence de la province. Tous trois étaient à la retraite depuis quelques années.

Certains ont fait des arrangements avec les hôpitaux pour fournir des services. Nous ne savons pas exactement ce qu’ils vont faire. Je crois que, dans la plupart des cas, ils vont remplacer les médecins qui s’occupent de patients touchés par le coronavirus, précise-t-il.

Selon lui, ce n’est pas une première. Les médecins retraités font partie des ressources d’urgence durant les crises de santé publique et sont des ressources non négligeables pour épauler le système de santé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Médecine