•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Port de Trois-Rivières instaure de nouvelles règles pour les navires

Navire au port de Trois-Rivières.

Le Port de Trois-Rivières instaure de nouvelles règles pour les capitaines de bateaux et leur équipage.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Port de Trois-Rivières impose, depuis lundi soir, des mesures de confinement aux membres d’équipages des navires étrangers qui s'y arrêtent. Cette interdiction pour les équipages de sortir à l'extérieur des navires est une initiative du port pour lutter contre le coronavirus.

Ce sont neuf navires marchands sur 10 qui transitent par le port de Trois-Rivières qui proviennent de l'étranger, mais pour le moment ni Transport Canada ni l'Agence des services frontaliers n'a émis de directive les concernant. L'organisme à but non lucratif, le Foyer des marins de Trois-Rivières a aussi été fermé la semaine dernière notamment pour protéger les bénévoles dont plusieurs sont vulnérables en raison de leur âge.

En ce moment, deux navires avec en tout 35 membres d'équipages originaires de l'Ukraine, de la Russie et des Philippines à leur bord sont amarrés au port. Le président-directeur général du port, Gaétan Boivin, affirme qu'il s'agit d'une mesure raisonnable dans les circonstances pour protéger tant les équipages, que le personnel du port et les citoyens.

Gaétan Boivin, président directeur général du Port de Trois-Rivières

Gaétan Boivin, président-directeur général du Port de Trois-Rivières

Photo : Radio-Canada / Claudie Simard

On peut comprendre que s'il y avait contamination par un des travailleurs sur le navire, le navire lui doit naviguer plusieurs jours, plusieurs semaines pour se rendre au prochain port, dit-il.

On demande aux capitaines de garder les membres d'équipages à bord et seulement sur le terminal où ils pourraient aller, mais seulement en lien avec les activités de déchargements donc c'est très limité.

Une citation de :Gaétan Boivin, président-directeur général du port du Trois-Rivières

Le pdg du port assure que des mesures ont aussi été prises pour la sécurité des employés du port qui reçoit de nombreux camions en provenance des États-Unis et des autres provinces.

Les contacts et l'échange de formulaires et de papiers sont limités au maximum. Pour le moment, le volume d'activité demeure le même, mais monsieur Boivin s'attend à un ralentissement au cours des prochaines semaines ou prochains mois.

Au Canada, 80 % des biens de consommation arrivent par bateau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !