•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coronavirus : travailler à la maison en toute sécurité... informatique

Montage photo d'une main sur une souris d'ordinateur. En filigrane, des virus.

De nombreux Canadiens travailleront à distance au cours des prochains jours en raison du virus.

Photo : Radio-Canada

Pour limiter la propagation du coronavirus, des employeurs offrent aux membres de leur personnel la possibilité de faire du télétravail. Toutefois, travailler à domicile comporte certains risques liés à la protection des données professionnelles.

Depuis mardi, le Conseil de développement économique de municipalités bilingues du Manitoba (CDEM) autorise ses employés qui le peuvent à faire du télétravail.

Pour la directrice des ressources humaines, Salimata Soro, il n'a pas été compliqué de mettre en place ce processus parce que le CDEM dispose déjà d'une plateforme qui permet aux employés d'avoir accès à leurs dossiers à distance.

Toutefois, le télétravail pose tout de même des défis et limite, par exemple, la tenue d'activités ou l'offre de services. Dans le cadre de notre programme d'employabilité, on prépare les personnes à des entretiens d'embauche et elles assistent à des ateliers que nous offrons, mais malheureusement on ne pourra plus faire ça, note Salimata Soro.

Une femme assise à son bureau.

Salimata Soro, directrice des ressources humaines au CDEM

Photo : Radio-Canada

Des raisons techniques peuvent aussi empêcher la mise en place du télétravail. Parfois, le réseau informatique de l'employeur n'est pas assez puissant pour permettre à beaucoup de personnes de se brancher à distance en même temps. Les employeurs font alors des choix stratégiques parmi les membres de leur personnel pour choisir qui aura accès au télétravail.

La sécurité des données professionnelles

Il existe aussi des risques relatifs à la sécurité des données. Car la possibilité que des informations professionnelles soient piratées et se retrouvent entre des mains de personnes malveillantes est réelle.

Généralement pour la majorité des entreprises, les ordinateurs sont à l'intérieur du réseau de l'entreprise et toutes les règles s'appliquent donc à l'interne, explique Patrick Mathieu, conseiller en sécurité informatique.

Avec le télétravail, les ordinateurs utilisés sont à l'extérieur de l'entreprise et sont branchés sur les réseaux sans fil des employés.

Potentiellement, des personnes dans la maison, les enfants, voire des amis pourraient avoir accès à ces ordinateurs et y installer des choses. Le fait de laisser le VPN (réseau virtuel privé) de l'entreprise allumé à temps plein pourrait permettre à des criminels d'attaquer ces ordinateurs pour accéder aux entreprises plus facilement que si les appareils sont au sein de l'entreprise, explique Patrick Mathieu.

Un homme avec un stylo à la main

Patrick Mathieu, cofondateur de Hackfest et expert en sécurité informatique

Photo : Patrick Mathieu

Selon lui, c'est un risque majeur, non pas parce qu'il devient plus facile de pirater les données, mais parce que le nombre accru de personnes ayant recours au télétravail offre plus de possibilités aux cybercriminels.

Patrick Mathieu conseille d'éviter l'installation sur l'ordinateur de jeux contenant des virus qui pourraient ouvrir la porte aux criminels. Ce sont souvent les enfants qui sont attirés par ces jeux, dit-il.

On risque en ce moment de voir de tels scénarios parce que les enfants sont à la maison avec des parents qui font du télétravail, donc ça va être tentant de leur donner le cellulaire ou l'ordinateur, note l'expert en sécurité informatique.

Comment se prémunir contre de tels risques?

D’après Patrick Mathieu, des précautions importantes doivent être prises aussi bien par les entreprises que les employés qui sont en télétravail.

Il est important que les entreprises sensibilisent leurs employés à utiliser de manière sécuritaire leurs ordinateurs à domicile.

Sécurité informatique

Patrick Mathieu conseille aux entreprises de sensibiliser leurs employés sur l'importance de sécuriser leurs ordinateurs à la maison.

Photo : iStock

Il est également important de ne pas laisser l'ordinateur traîner auprès des autres membres de la famille. Il conseille aussi de faire attention au réseau sans fil à domicile.

Il faut mettre un mot de passe pour éviter que quelqu'un qui accède à ce réseau sans fil puisse accède à l'ordinateur de l'entreprise, suggère Patrick Mathieu.

Il ajoute que l'employé doit aussi être conscient que des membres de sa famille ou des amis pourraient voir des renseignements professionnels auxquels ils ne devraient pas avoir accès en temps normal.

Patrick Mathieu indique que même si, en général, les ordinateurs des entreprises sont dotés d'antivirus, ils sont configurés de telle sorte que s'ils se trouvent chez les employés, l'entreprise peut ne pas être au courant des alertes antivirus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Coronavirus