•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le huitième cas de COVID-19 au Nouveau-Brunswick est un enfant

La médecin-hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell, lors d'un point de presse pour annoncer un premier cas de coronavirus au Nouveau-Brunswick.

La médecin-hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Nouveau-Brunswick annonce qu'un garçon de moins de 10 ans est atteint de la COVID-19.

Ce dernier cas présumé porte à huit le nombre total de personnes déclarées positives dans la province, avec deux cas confirmés et six cas présumés.

Consultez notre dossier :Tout sur la COVID-19 en Atlantique

L'enfant, originaire du centre de la province, est un proche d’une personne infectée récemment rentrée d'un voyage à l'étranger.

Selon une chercheuse en maladie infectieuse, l'inquiétude lorsqu'un enfant est déclaré positif au coronavirus ne réside pas seulement dans le fait qu'il soit maladie, mais plutôt qu'il devienne une source de transmission importante.

Les enfants présentent peu ou parfois même pas de symptômes, ce qui peut compliquer le contrôle de la maladie au sein d'un groupe auquel il est déjà plus difficile de faire respecter les mêmes règles d'hygiène que les adultes, avait-elle expliqué lors de l'annonce de la première infection chez un enfant en Alberta.

D’autres tests seront menés au Laboratoire national de microbiologie, à Winnipeg, pour confirmer qu’il s’agit bel et bien d’un cas positif de la COVID-19.

De nouvelles mesures

Le gouvernement provincial a pris de nouvelles mesures pour atténuer les répercussions de la COVID-19.

Libérer des lits d'hôpitaux

Le ministère du Développement social libère des lits d'hôpitaux présentement occupés par des personnes âgées qui peuvent être déplacées dans un foyer de soins. Ces personnes seront transférées dans une résidence qui offre des services dans la langue de leur choix, dans un rayon de 100 km de leur adresse permanente.

Interdire l'accès du public aux prisons

Le gouvernement provincial ferme immédiatement l’accès du public aux établissements correctionnels. Cette restriction s’applique à tous les membres du public, y compris les membres de la famille des détenus, les bénévoles et les représentants juridiques. Les détenus auront accès à un plus grand nombre d’appels téléphoniques durant cette période.

Soutenir les petites entreprises

Le premier ministre Blaine Higgs a demandé aux banques de penser à ce qu’elles peuvent faire pour aider les petites entreprises locales à survivre. De plus, il travaille directement avec le gouvernement fédéral pour veiller à la mise en place d’une approche coordonnée en vue d’aider les petites entreprises et les personnes qui ont besoin d’aide.

Les épiceries et les pharmacies demeureront ouvertes, a rassuré M. Higgs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Santé publique