•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de restrictions en Nouvelle-Écosse, où l'on recense maintenant 7 cas

Un homme utilise une solution hydroalcoolique pour se laver les mains.

Selon les autorités de santé publique, la COVID-19 se transmet d’une personne à l’autre par le biais des gouttelettes expulsées par le nez ou par la bouche. Le lavage des mains (avec du savon ou une solution hydroalcoolique) est le meilleur moyen de tuer le virus.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada

Les autorités de la Nouvelle-Écosse annoncent deux nouveaux cas présumés de coronavirus dans la province et de nouvelles mesures pour prévenir la propagation de la maladie. Les soins de santé non urgents sont suspendus, les rassemblements publics sont limités à 50 personnes et tous les bars sont appelés à fermer.

Réduction des soins de santé non urgents

La Nouvelle-Écosse limites les opérations aux cas urgents seulement.

Les urgences restent ouvertes pour les cas aigus. Les traitements de dialyse, de chimiothérapie et de radiothérapie se poursuivent, tout comme les rendez-vous de santé mentale et de toxicomanie.

Consultez notre dossier : Tout sur la COVID-19 en Atlantique

À l'hôpital pédiatrique IWK, les services d'urgence de santé mentale et de toxicomanie sont aussi maintenus.

Le Dr Brendan Carr affirme que des sites d'évaluation secondaires dans les régions sont prévus. De plus, certains patients devraient être réintégrés dans la communauté avant que les patients atteints de la COVID-19 ne soient hospitalisés.

M. Carr assire que les responsables sont prêts à faire face à toute éventualité.

Nos équipes ont travaillé d'arrache-pied pendant trois mois pour se préparer à cette éventualité, déclare-t-il.

Nouvelles mesures auprès des organisations

Le premier ministre de la province, Stephen McNeil, limite les rassemblements publics à 50 personnes ou moins. Il demande aux gens de rester chez eux, sauf pour faire les courses nécessaires.

Mon message aux Néo-Écossais est d'être à la maison avec vos proches, dit-il. Essayez de vous tenir à l'écart du public autant que possible.

À partir de jeudi, les restaurants ne pourront plus recevoir de clients dans une salle à manger. Ils pourront toutefois proposer des plats à emporter ou des services de livraison. De plus, tous les bars devront fermer.

La Société des alcools de la Nouvelle-Écosse commence à fonctionner selon un horaire réduit. Elle est ouverte de 11 h à 19 h du lundi au samedi pour le grand public. Elle ouvre de 10 h à 11 h uniquement pour les populations vulnérables, y compris les personnes âgées.

Les centres Accès Nouvelle-Écosse et les bureaux des véhicules automobiles ferment temporairement à compter du mercredi 18 mars pour une semaine.

Le gouvernement repousse également au 31 août les dates d'expiration des permis de conduire et des plaques d'immatriculation qui arrivent à échéance en mars, en avril et en mai.

7 tests positifs sur 934

Le mardi 17 mars, le nombre de cas présumés s'élève à six.

Un seul cas a été confirmé par le Laboratoire national de microbiologie de Winnipeg, portant le total provincial à sept.

Les deux nouveaux cas seraient liés à deux autres cas présumés annoncés dans les derniers jours. Deux autres cas présumés ont été annoncés lundi, tous deux dans la région d'Halifax et tous deux habitant dans le même domicile.

Ces quatre cas seraient aussi liés, selon les autorités, à des voyages à l'étranger.

Tous se trouvent présentement en isolement pour une durée de 14 jours.

Les autorités s'affairent à retrouver les personnes avec lesquelles elles seraient entrées en contact.

En date du 17 mars, les laboratoires de la Nouvelle-Écosse ont effectué 934 tests de dépistage.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !