•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : des restaurateurs proposent des solutions de rechange

Raphaël Morneau-Bérubé, chef propriétaire des Flavoureux.

Raphaël Morneau-Bérubé, chef propriétaire du traiteur Les flavoureux, a développé un système de livraison pour faire face à la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Michel Aspirot

Radio-Canada

Les restaurateurs de l’Outaouais et de l'est ontarien privilégient les commandes pour apporter et les services de livraison à la suite des nouvelles mesures du gouvernement québécois.

Le gouvernement du Québec a déclaré l'urgence sanitaire le 14 mars dernier interdisant les rassemblements de plus de 250 personnes.

Le 15 mars, la fermeture des bars et des restaurants à buffet est annoncée. Les restaurants qui n'offrent pas de buffets sont autorisés à poursuivre leurs activités. La clientèle doit cependant être réduite de moitié en plus d'instaurer des mesures de distanciation entre les clients et les employés.

Les restaurateurs sont autorisés à poursuivre leurs activités de service au volant et de prêt-à-emporter.

En moins de 48 heures, le chef propriétaire du traiteur Les flavoureux, Raphaël Morneau-Bérubé, a mis sur pied une plateforme de vente en ligne pour la livraison à domicile. Dès le 24 mars, les clients pourront recevoir leurs plats commandés en ligne.

Une cuisinière coupe des légumes.

Le traiteur Les flavoureux se tourne vers le prêt-à-emporter pour poursuivre ses activités et demeurer ouvert.

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

On a été capable de développer un système de livraison (...) en moins de 48 heures et on est bien fier de ça.

Raphaël Morneau-Bérubé, chef propriétaire du traiteur Les flavoureux

En succursale, les mesures d’hygiène sont renforcées et un seul client est admis à la fois.

Une affiche sur la porte d'un restaurateur pendant la crise de la COVID-19.

Une affiche indique aux clients du traiteur Les flavoureux qu'un seul client à la fois est autorisé dans le commerce.

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Charles Lamarche, un restaurateur qui a pignon sur rue à Alfred et Plantagenet dans l'est ontarien, compte lui aussi mettre en place un service de livraison, même si l'expérience pour sa clientèle sera radicalement différente.

Des fois, juste de commander, de relaxer avec la famille, avoir un peu de comfort food comme on dirait, ça rassure le monde. Ça peut même donner un peu de joie, un peu de positif dans nos vies, a-t-il souligné

M. Morneau-Bérubé estime que près de 80 % des revenus de son entreprise sont perdus avec l’annulation de la totalité de ses événements corporatifs.

Le propriétaire mise maintenant sur le prêt-à-emporter pour faire face à la crise. Selon lui, les petites entreprises possèdent une capacité de résilience plus grande que les grosses entreprises.

On est une petite entreprise donc notre capacité d’adaptation et de résilience est parfois plus élevée que celle des grandes institutions

Raphaël Morneau-Bérubé, chef propriétaire du traiteur Les flavoureux

M. Morneau-Bérubé encourage les citoyens à encourager les entreprises locales en cette période difficile. Les entreprises n’ont pas nécessairement les fonds de roulement pour voir des diminutions de revenus importantes pendant une période prolongée, souligne-t-il.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !