•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Transport en commun : prendre l'autobus par la porte arrière pour limiter la pandémie

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Une affiche sur laquelle il est écrit : prévention COVID-19, veuillez utiliser les portes arrières, merci

Le syndicat a signé le message affiché sur la porte avant d'un autobus à Montréal, une mesure pour protéger les chauffeurs.

Photo : Radio-Canada / Simon-Marc Charron

Des conducteurs d'autobus de différents services de transport en commun du Québec ont bloqué l’accès à la porte avant de leur véhicule.

De nombreux passagers ont partagé des photos et des vidéos de ces autobus où il faut absolument entrer et sortir par la porte arrière.

Une affiche sur laquelle on peut lire : COVID-19, embarquement à l'arrière

Un autobus à Québec mardi matin.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Cette situation a été observée dans plusieurs villes du Québec et d'ailleurs.

À Ottawa, Montréal, Laval, Trois-Rivières, Lévis et Sherbrooke, notamment, il s'agit d'une décision de la direction.

Cependant, à Québec, l'initiative vient du syndicat.

Sur un message affiché sur l'autobus, il est mentionné que ça permet de protéger les chauffeurs face à la crise du coronavirus.

Nous vous demandons d’entrer et de sortir par la porte arrière, est-il écrit.

Le RTC dénonce, puis se rétracte

En entrevue à l’émission de radio Première heure mardi matin, le président du Réseau de Transport de la Capitale (RTC) à Québec a décrié la situation.

Il y a une initiative syndicale et on l’observe ailleurs aussi, c’est inacceptable, avait-il affirmé, ajoutant que la mesure pouvait nuire à la sécurité des passagers.

Des rubans bloquent l'allée des autobus d'OC Transpo.

Des rubans bloquent l'allée des autobus à Ottawa.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Poudrier

En début de soirée, mardi, le RTC a finalement annoncé qu'il approuvait la mesure. L'entrée se fera toujours par la porte arrière, sauf pour les personnes à mobilité réduite.

L'organisme demande aux usagers de faire preuve de bonne foi et d'avoir en main un titre de transport valide.

La Société de transport de Lévis (STLévis) a pour sa part décidé d'offrir gratuitement ses services.

Avec les informations de Pascale Lacombe

Quelques étapes de baseAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Comment bien se laver les mains

Photo : Radio-Canada

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !