•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coronavirus : Cineplex inc. ferme ses 165 salles de cinéma au Canada

L'enseigne de Cineplex à l'extérieur d'un édifice.

Cineplex inc. est la plus importante entreprise d’exploitation de salles de cinéma au Canada.

Photo : La Presse canadienne / Aaron Vincent Elkaim

Radio-Canada

Cineplex inc., la plus importante entreprise d’exploitation de salles de cinéma au Canada, a annoncé qu’elle fermait chacune de ses 165 salles au pays, et ce, au moins jusqu’au 2 avril prochain, en réponse à la pandémie de COVID-19. 

La chaîne ferme aussi temporairement les complexes de divertissement Rec Room et Playdium, dont il existe plusieurs succursales au pays, et ce, dès lundi soir. 

Le PDG de l’entreprise, Ellis Jacob, affirme que la direction de Cineplex a suivi de près la progression de la COVID-19 au Canada, prenant des mesures comme un nettoyage plus fréquent de ses établissements et une baisse des ventes de billets pour encourager la distanciation sociale. 

La santé et la sécurité de notre personnel et de notre clientèle sont primordiales, et bien que des mesures telles que des protocoles de nettoyage améliorés et des politiques de distanciation sociale aient été mises en place, le temps est venu pour nous de faire plus, explique Jacob dans un communiqué. (Nouvelle fenêtre)

La ministre fédérale de la santé, Patty Hajdu, a pressé lundi la population d'annuler les rassemblements de plus de 50 personnes, ce qui a ajouté de la pression sur les entreprises pour qu’elles ferment leurs portes au public. 

Cineplex représente environ 75 % du marché des exploitants de salles de cinéma au Canada. La fermeture de ses salles signifie, dans bien des communautés, l’impossibilité d’assister à des projections publiques de films. 

Landmark Cinemas, la deuxième plus grosse chaîne de cinémas au pays avec 46 salles, s’est exprimée peu après l’annonce de Cineplex en annonçant également la fermeture de ses salles partout au Canada. 

Bon nombre de chaînes plus petites et de salles de cinéma indépendantes avaient déjà fait des annonces semblables dans les derniers jours. 

L’incertitude quant à l’impact de la COVID-19 sur l’industrie des salles de cinéma est un enjeu prioritaire pour l’industrie mondiale du film. Les ventes de billets en Amérique du Nord étaient déjà à la baisse en raison notamment des options peu coûteuses qui s’offrent au public qui veut rester à la maison, comme les services de diffusion en continu.

Avec les informations de Canadian Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Cinéma

Arts