•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le G7 se dit déterminé à vaincre la pandémie et à sauver l'économie

Le premier ministre s'adresse aux médias.

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a participé par visioconférence, le 16 mars 2020, à un sommet extraordinaire du G7.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

La Presse canadienne

À la suite d'une réunion par visioconférence pour un sommet extraordinaire, les dirigeants du G7 se sont dits « déterminés à prendre toutes les mesures nécessaires » pour répondre à la crise sanitaire et sauver l'économie, dans une déclaration écrite partagée par le premier ministre du Canada Justin Trudeau.

Nous, les dirigeants du Groupe des sept, reconnaissons que la pandémie de la COVID-19 est une véritable tragédie humaine et une situation d'urgence sanitaire mondiale qui menace fortement l'économie mondiale peut-on lire dans le communiqué du premier ministre.

Les dirigeants du groupe des sept se disent déterminés à atteindre les objectifs suivants:

Coordonner la prise des mesures en matière de santé publique afin de protéger les gens à risque de contracter la COVID-19, rétablir la confiance et la croissance, protéger les emplois, soutenir le commerce et l'investissement à travers le monde et encourager la coopération dans les domaines de la science, de la recherche et de la technologie.

Toujours selon le communiqué publié par le premier ministre, les sept dirigeants comptent coordonner les efforts pour ralentir la propagation du coronavirus, notamment grâce à des mesures de gestion frontalières appropriées, sans donner toutefois plus de détails.

Les chefs d'État déclarent qu'ils font entièrement confiance et donnent leurs appuis à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour réaliser son mandat international, qui est d'être un leader lors d'épidémies et de situations d'urgence ayant des conséquences sanitaires, en ne laissant aucun pays derrière.

Ils promettent aussi de collaborer en matière de recherche, notamment par un soutien volontaire à une alliance mondiale, soit la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies.

Ainsi, ils veulent soutenir le lancement de projets de recherche conjoints financés avec des ressources publiques et privées afin de mettre au point un vaccin et d'en assurer la distribution de façon rapide et efficace.

Pour vaincre le virus, les dirigeants du G7 misent également sur le partage d'information en temps réel, notamment le partage des données épidémiologiques.

Sachant que des millions de citoyens prennent connaissance de l'information et des nouvelles dans les réseaux sociaux, nous allons coordonner nos efforts avec les plateformes en ligne pour que la population ait le meilleur accès possible à une information officielle à jour, juste et pertinente est-il écrit dans la déclaration publiée par Justin Trudeau.

Répondre à la crise économique

Afin de protéger les économies, les dirigeants du G7 s'engagent à mettre en place des mesures monétaires et fiscales, pour aider les travailleurs, les entreprises et les secteurs les plus touchés.

Les ministres des Finances des sept pays devront se consulter chaque semaine, pour la mise en œuvre de ces mesures et pour élaborer d'autres actions efficaces au moment opportun.

Les ministres des Finances devront également travailler avec les organisations internationales comme le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale pour concevoir et mettre en œuvre rapidement l'assistance financière nécessaire pour aider les pays, dont les pays émergents et en développement, à absorber le choc sanitaire et économique causé par la COVID-19.

En outre, les dirigeants promettent de s'attaquer aux perturbations des chaînes d'approvisionnement internationales et faciliter le commerce international.

Face aux difficultés économiques, nous sommes résolus non seulement à rétablir la croissance qui était prévue avant la pandémie de la COVID-19, mais aussi à jeter les fondements d'une croissance économique encore plus solide, peut-on lire dans le communiqué publié par le premier ministre du Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Coronavirus

Économie