•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Arrêt temporaire des avis d’expulsion en Ontario

Un avis d'expulsion collé à une porte.

Le gouvernement cessera d'émettre des avis d'expulsion.

Photo : Radio-Canada / Dale Molnar/CBC News

Radio-Canada

Le gouvernement de l’Ontario a annoncé avoir cessé d’émettre des avis d’expulsion aux locataires fautifs. Ces mesures ont été prises en raison de la pandémie de COVID-19.

Jenessa Crognali, porte-parole du ministère du Procureur général, a déclaré dans un courriel à CBC News lundi soir que la province désire protéger les locataires durant la pandémie.

Tribunals Ontario examine les affaires d'expulsion en suspens à la lumière des circonstances en évolution liées à COVID-19 et aucune nouvelle ordonnance d'expulsion ne sera émise jusqu'à nouvel ordre, selon Mme Crognali.

En outre, les policiers ont été priés de reporter toute exécution programmée des ordonnances d'expulsion actuellement fixée pour cette semaine, a-t-elle ajouté.

Plus tôt lundi, les responsables de la santé publique de Toronto ont exhorté tous les restaurants à ne proposer que des services de livraison et de plats à emporter. Ils ont également demandé la fermeture des bars, des boîtes de nuit, des cinémas, des salles de concert et des garderies.

Ces recommandations laisseront de nombreuses personnes sans revenu.

La priorité absolue du gouvernement de l'Ontario est la santé et le bien-être des Ontariens, a ajouté Mme Crognali.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !