•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Nouveau-Brunswick ferme les services de garde

Des enfants tiennent des jouets.

Tous les services de garde ferment, à l’exception de ceux destinés aux travailleurs essentiels.

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Radio-Canada

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, annonce que tous les services de garde ferment, à l’exception de ceux destinés aux travailleurs essentiels.

Il est maintenant temps pour tous d'agir pour limiter la propagation de ce virus, en particulier chez les plus vulnérables, indique la médecin-hygiéniste en chef de la province, la Dre Jennifer Russell.

Jennifer Russel, médecin-hygiéniste en chef.

Jennifer Russell préconise la distanciation sociale.

Photo : Radio-Canada

Consultez notre dossier : Tout sur la COVID-19 en Atlantique

La province avait annoncé la fermeture des écoles publiques dès le lundi 16 mars la semaine dernière, mais cette mesure excluait encore les services de garde.

La COVID-19 en Atlantique

Consulter le dossier complet

Une représentation du coronavirus.

Jean Robinson, de la garderie Early Childhood Care and Education, a déclaré que c'était une bonne nouvelle pour de nombreux propriétaires de garderies, qui auraient même souhaité cette recommandation plus tôt.

Un plan d'intervention

Blaine Higgs affirme qu'un plan d'intervention spécial pour les employés des services essentiels. Celui-ci comprend un plan de garde pour les enfants de ces employés.

Blaine Higgs.

Le gouvernement annonce de nouvelles mesures.

Photo : Radio-Canada

Ce plan d’intervention est indispensable pour veiller à ce que nos travailleurs des services essentiels puissent continuer de servir les gens du Nouveau-Brunswick au cours des jours et des semaines à venir, déclare le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, Dominic Cardy.

Le ministre de l'éducation Dominic Cardy.

Le ministre de l'Éducation du Nouveau-Brunswick, Dominic Cardy.

Photo : Radio-Canada

Les travailleurs essentiels sont par exemple les médecins, les infirmiers ou les employés de soutien.

Nous continuons à encourager toutes les personnes qui ne présentent pas un risque élevé à soutenir leurs amis, leurs familles et leurs voisins en unissant leurs efforts pour prendre soin de nos enfants et de nos jeunes.

Une citation de Dominic Cardy, ministre de l'Éducation

Des renseignements pour les travailleurs des services essentiels concernant la manière d’avoir accès aux services de garderie sont maintenant disponible par l’entremise du portail (Nouvelle fenêtre) du ministère de l’Éducation et du Développement de
la petite enfance à l’intention des parents ou en composant le 1 833 221-9339.

Les garderies qui fonctionnent pour soutenir ces travailleurs seront soumises aux mêmes directives strictes en matière
de santé et de sécurité. Elles doivent par exemple réduire la taille des groupes d'enfants et maintenir une distance sociale entre les individus.

Le premier ministre invite aussi tous les Néo-Brunswickois à être solidaire en ce temps de crise.

Nous demandons au Néo-Brunswickois de se rassembler et de s’appuyer : les familles, les voisins et les amis qui ne sont pas dans des catégories à risques sont encouragés à travailler ensemble pour appuyer les parents qui ont besoin d’aide avec leurs enfants, surtout s’ils sont dans les services essentiels.

Blaine Higgs indique que le gouvernement fédéral a promis de l'argent pour aider les parents, mais il n'a pas encore de détails.

Nous faisons pression pour que ce soit clarifié, déclare-t-il.

En effet, le premier ministre Justin Trudeau a assuré que son gouvernement viendra en aide aux familles les plus vulnérables dans les jours à venir, mais n'a pas donné de détails.

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Acadie

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Acadie.