•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Yukon annonce des fonds pour faire face à la COVID-19

Sandy Silver s'adresse aux médias derrière un lutrin.

Le premier ministre du Yukon, Sandy Silver, affirme avoir mis de l'avant un plan budgétaire intérimaire pour faire face à la menace du nouveau coronavirus.

Photo : Radio-Canada / Matisse Harvey

Radio-Canada

Même si le Yukon n’a toujours pas recensé de cas de la COVID-19, le gouvernement territorial a annoncé la création d’un fonds d’environ 4 millions de dollars pour venir en aide aux travailleurs qui n’ont pas accès à des congés maladie payés et aux entreprises dont les activités sont perturbées.

Ce fonds servira ainsi à couvrir 10 des 14 jours de quarantaine préventive, a fait savoir le premier ministre Sandy Silver en point de presse lundi.

Nous avons conscience que les entreprises locales doivent faire preuve de persévérance face à cette situation et nous avons besoin que les travailleurs retrouvent leur emploi lorsque la COVID-19 prendra fin.

Sandy Silver, premier ministre du Yukon

Le gouvernement territorial s’attend aussi à ce que le financement d’urgence puisse mieux soutenir les secteurs touristiques et culturels qui doivent faire face à des annulations successives.

Collaboration du public

Tout comme Ottawa, les autorités territoriales déconseillent les voyages internationaux, dont ceux vers l’Alaska, et interdisent les rassemblements de plus de 50 personnes.

Les écoles et garderies restent pour le moment ouvertes, mais le gouvernement n’écarte pas la possibilité d'emboîter le pas au Québec et à l’Alberta qui ont annoncé des fermetures.

Le médecin hygiéniste en chef et la médecin hygiéniste en chef adjointe demandent par ailleurs aux habitants de redoubler d’efforts pour contrer l’apparition de cas sur le territoire, tout en faisant preuve de patience et de solidarité.

Nous sommes dans un moment critique de l’histoire du Yukon où une action collective, forte, déterminée et unie est essentielle, a insisté le médecin hygiéniste en chef, Brendan Hanley.

Brendan Hanley et Catherine Elliott lors d'un point de presse à Whitehorse.

Même si aucun cas de coronavirus n'a encore été recensé au Yukon, le médecin hygiéniste en chef du territoire, Brendan Hanley (à gauche), et la médecin hygiéniste en chef adjointe, Catherine Elliott (à droite), demandent aux habitants de mettre les bouchées doubles pour empêcher l'apparition d'éventuels cas.

Photo : Radio-Canada / Matisse Harvey

Parmi les mesures préconisées, ils recommandent d’éviter les regroupements inutiles, de rester chez soi autant que possible, de privilégier le télétravail ainsi que l'isolement volontaire.

Pour les [centres] de soins de longue durée, nous demandons pour le moment qu’il n’y ait pas de visiteurs, y compris des bénévoles [...], sauf pour des membres de la famille [dans le cas de personnes] en fin de vie ou même gravement malades, a indiqué la médecin hygiéniste en chef adjointe, Catherine Elliott.

Selon le médecin hygiéniste en chef, environ 100 tests de diagnostic du coronavirus ont été effectués sur des habitants ces dernières semaines et aucun d’entre eux ne s’est avéré positif.

Les autorités sanitaires attendent toujours les résultats d’une centaine d’autres tests.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand-Nord

Politique provinciale