•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Canadiens invités à éviter les rassemblements de plus de 50 personnes

Theresa Tam et Howard Njoo lors d'une conférence de presse à Ottawa.

L'administratrice en chef de la santé publique du Canada, la docteure Theresa Tam (à droite), et le sous-administrateur en chef de l'Agence de la santé publique du Canada, Howard Njoo (à gauche)

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Radio-Canada

L'administratrice en chef de la santé publique du Canada, la docteure Theresa Tam, a invité les Canadiens à éviter les rassemblements de plus de 50 personnes pour limiter la propagation du nouveau coronavirus.

La docteure Tam a fait cette recommandation lors de son récent bilan de la situation au pays en compagnie du docteur Howard Njoo, sous-administrateur en chef de l'Agence de la santé publique du Canada.

Nous avons une chance d’agir ici et maintenant, nous devons la saisir, a martelé la Dre Tam.

Pour sa part, le Dr Njoo a précisé que le nombre de cas recensés au pays atteignait maintenant 407 personnes.

Toutes les provinces ont maintenant fait état d'au moins un cas, a-t-il précisé.

Questionnée sur la décision du gouvernement Trudeau d’interdire l'entrée au Canada aux étrangers à l'exception des Américains, la Dre Tam a réitéré vouloir prioriser les mesures internes pour contrer la propagation du virus, telle la distanciation sociale.

Il est important de bien mesurer les pour et les contre de telles mesures, a-t-elle indiqué.

Ailleurs au pays, l'Alberta, la Saskatchewan, Terre-Neuve-et-Labrador, les Territoires du Nord-Ouest et le Nunavut ont annoncé lundi la fermeture de toutes leurs écoles.

Les responsables de la santé de la Colombie-Britannique ont pour leur part annoncé trois nouveaux morts en lien avec la COVID-19.

En Ontario, la santé publique de la province a annoncé 32 cas de plus par rapport à la veille, alors qu'au Québec, les autorités ont annoncé 15 nouveaux cas.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Santé publique

Politique