•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : « Le Canada est au bord du précipice », avancent des médecins

Des travailleurs de la santé à l'œuvre dans un centre hospitalier.

Des centaines de médecins s'inquiètent de la propagation de la COVID-19. Selon eux, le pays n'est pas assez préparé à faire face à cette maladie.

Photo : iStock

Des médecins demandent des mesures draconiennes à l'échelle du pays pour tenter de limiter la propagation de la COVID-19. Selon eux, il est déjà trop tard pour préparer les hôpitaux à cette maladie.

Le Canada est au bord d'un précipice potentiel de santé publique, selon l'Association canadienne des médecins d'urgence.

Le groupe, qui représente 2500 membres, estime que les mesures mises en place par les autorités gouvernementales ne sont pas assez strictes pour endiguer la propagation du nouveau coronavirus.

Nous pensons que des [mesures plus draconiennes] sont nécessaires si nous voulons éviter que notre système de santé d'urgence ne soit potentiellement submergé.

Alan Drummond, coprésident des affaires publiques de l'Association canadienne des médecins d'urgence

Les hôpitaux canadiens pourraient ne pas être en mesure de recevoir et de traiter la vague prévue de patients nécessitant une admission dans des unités d'hospitalisation ou des soins intensifs, peut-on lire dans un communiqué de l'association.

Franchement, il est déjà trop tard. Nos hôpitaux sont déjà surpeuplés.

Dr Drummond de l'Association canadienne des médecins d'urgence

Étant donné que la transmission communautaire est maintenant établie, le risque de transmission communautaire [...] doit être une préoccupation primordiale, ajoute l'Association canadienne des médecins d'urgence dans son communiqué.

Sur le site web change.org, plus de 230 pétitions incluant le terme «coronavirus» circulent.

Une pétition, qui a amassé plus de 37 000 signatures en une journée, a été lancée par la médecin de famille à Ottawa Brittany Harrison et deux autres médecins.

Elle exhorte les deux ordres de gouvernement à mettre en place des mesures strictes pour lutter contre la propagation de la COVID-19 et mieux informer le public.

La Dre Brittany Harrison demande, par exemple, la fermeture immédiate de toutes les entreprises non essentielles à l'échelle nationale, la mise en quarantaine obligatoire pour l'ensemble de la population (à l'exception de ceux travaillant dans les services essentiels ou des patients malades nécessitant des services médicaux) et de limiter les voyages domestiques, entre autres.

Cette pandémie marquera nos vies.

Alan Drummond, coprésident des affaires publiques de l'Association canadienne des médecins d'urgence

Selon le Dr Drummond, cette pétition concorde avec leurs demandes.

La Dre Harrison se dit rassurée par les mesures introduites par le premier ministre Justin Trudeau concernant les frontières, mais le Dr Drummond ne comprend pas pourquoi l'accès aux Américains est encore permis ni pourquoi ces mesures n'ont pas été introduites avant.

On ne sait pas ce que l'avenir nous réserve, mais on doit tout faire [pour mettre les chances de notre côté], conclut-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Santé publique

Santé