•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Union européenne ferme ses frontières pour 30 jours dès mardi

Cinq drapeaux de l'UE flottent devant le quartier général de la Commission européenne à Bruxelles.

« Moins il y aura de déplacements, mieux nous pourrons contenir le virus », a affirmé la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

Photo : Reuters / Yves Herman

Radio-Canada

Tous les pays membres de l'Union européenne fermeront dès mardi leurs frontières aux ressortissants en provenance de l'extérieur pour une durée de 30 jours, a annoncé lundi le président français Emmanuel Macron

Cette proposition qui avait été faite plus tôt dans la journée par les instances de la Commission européenne a finalement été confirmée en fin d'après-midi par le président français qui a ajouté que la fermeture de l'espace Schengen, qui comprend les territoires de 26 États de l'UE et de quatre États associés, sera effective dès mardi.

Les frontières de l'espace Schengen seront fermées pendant 30 jours, a annoncé le président Macron dans une allocution télévisée en prenant soin de préciser que seules les frontières extérieures seront fermées et non celles qui séparent les pays membres de l'UE.

Le président français Emmanuel Macron lors d'un discours télévisé

Le président français Emmanuel Macron s'exprime lors d'un discours télévisé, le lundi 16 mars 2020.

Photo : Associated Press / Bob Edme

En début de journée, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, avait affirmé que les autorités européennes envisageaient de fermer les frontières des pays membres pour au moins 30 jours. Une décision derrière laquelle se sont visiblement rangés les pays membres.

Moins il y aura de déplacements, mieux nous pourrons contenir le virus. C'est pourquoi je propose aux chefs d'État et de gouvernements d'instaurer cette restriction provisoire sur les déplacements non essentiels vers l'UE, avait expliqué Mme von der Leyen.

Ces restrictions de déplacements devraient être valables pour une première durée de 30 jours, mais elles pourraient aussi être prolongées si nécessaire avait-elle ajouté.

La présidente de la Commission avait proposé plusieurs exceptions pour les résidents de longue date de l'Union, les familles de ressortissants européens, les diplomates, les médecins et les chercheurs mobilisés pour combattre la crise sanitaire.

Or, le président français Emmanuel Macron n'a donné aucun détail supplémentaire lundi entourant les conditions qui régiront cette fermeture de l'espace Schengen.

Avec les informations de Reuters, et AFP

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !