•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des centres de dépistage de la COVID-19 mis en place au Nouveau-Brunswick

Une professionnelle du domaine médical examine deux éprouvettes dans un laboratoire.

Des tests de dépistage de la COVID-19 sont offerts sur rendez-vous à de nouveaux centres d'évaluation communautaire au Nouveau-Brunswick (Archives).

Photo : Reuters / Marko Djurica

Radio-Canada

Des patients au Nouveau-Brunswick qui présentent des symptômes semblables à ceux du coronavirus peuvent maintenant subir un test de dépistage dans un centre communautaire, mais uniquement sur rendez-vous, annonce le Réseau de santé Horizon.

Ce service est destiné aux patients qui présentent des symptômes légers ou modérés. Ces personnes doivent tout d'abord appeler au service Télé-Soins, au 811, qui effectue un triage et établit les rendez-vous en cas de besoin.

Le coronaviruse se manifestent tout d'abord par une toux, de la fièvre, des difficultés respiratoires et des maux de tête. Si ces symptômes sont ressentis, il faut volontairement se placer en isolement.

Consultez notre dossier : Tout sur la COVID-19 en Atlantique

En cas de symptômes sévères ou cas d’urgence, il faut toujours appeler le service 911, rappelle Horizon.

Les nouveaux centres communautaires sont établis dans les régions de Fredericton, Miramichi, Moncton, Saint-Jean, indique Horizon. Un autre devrait bientôt ouvrir dans le Haut de la Vallée.

Les centres d'évaluation en milieu communautaire aideront à réduire le nombre de visites aux services d'urgence et à minimiser les risques de transmission. Ces centres ne sont pas des cliniques sans rendez-vous. On y effectuera des tests de dépistage de la COVID-19 sur rendez-vous seulement, précise le Réseau de santé Horizon dans un communiqué.

Les tests de dépistage étaient jusqu’à présent effectués dans le Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont, à Moncton, qui relève du Réseau de santé Vitalité. Tous les tests de confirmation sont effectués au Laboratoire national de microbiologie à Winnipeg.

Quatre nouveaux cas présumés ont été annoncés dimanche après-midi par la médecin-hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, Jennifer Russel, et le premier ministre Blaine Higgs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !