•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les restaurants mettent les bouchées doubles pour prévenir la contagion

Une employée passe un chiffon désinfectant sur un comptoir.

Le nettoyage des surfaces est plus fréquent dans les restaurants dans le contexte de prévention de la COVID-19.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

De nombreux restaurateurs prennent des mesures pour mieux protéger leurs employés et leurs clients en réduisant les risques de propagation du coronavirus.

Michel Savoie, le propriétaire des Brumes du Coude, à Moncton, ferme temporairement sa salle à manger à compter de lundi. Il va plutôt offrir des repas à emporter et organiser des événements ponctuels.

C’est ce qui est le plan. C’est de continuer de faire à manger, mais en gardant la salle à manger fermée pour l’instant, affirme Michel Savoie.

Il subit les contrecoups de la crise du coronavirus, comme bien d’autres restaurateurs. La clientèle est moins nombreuse que d’habitude.

Les employés, comme Stéphane Jean, subissent aussi les effets de la crise sanitaire et se retrouvent au chômage pendant quelques semaines.

De ce que je comprends, le gouvernement s'occupe bien de nous, l'assurance-emploi sera disponible. On espère que rendu à l’été, ça va tout être full swing si le virus est parti parce qu’on s’entend qu’aux Maritimes, c’est très touristique. Donc, si les gens ne voyagent pas cet été, ça risque d’être un autre coup, explique Stéphane Jean.

D'autres restaurants, comme le Black Rabbit à Moncton, demeurent ouverts pour le moment. Beaucoup de restaurants prennent des mesures de précautions. On nettoie plus souvent les surfaces et on suspend le paiement par argent comptant.

On se lave les mains 45 fois par service. C’est quelque chose qu’on fait déjà. On est vigilants, souligne Luc Doucet, du Black Rabbit.

Étant donné que les services de santé publique recommandent à la population d'éviter les rassemblements, des restaurateurs encouragent leurs clients à utiliser davantage le service au volant.

Avec les renseignements de Sophie Désautels

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !