•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Agence du revenu va renvoyer ses employés à la maison en raison de la pandémie

Le quartier général de l'Agence du revenu du Canada, à Ottawa.

Les bureaux de l'Agence du revenu du Canada d’Ottawa, Shawinigan et Jonquière seront notamment concernés.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Radio-Canada

Des milliers d’employés de la fonction publique canadienne pourraient bientôt travailler de la maison, selon ce qu'a appris Radio-Canada.

Selon nos sources, d’importantes décisions ont déjà été prises et d’autres le seront dans les prochaines heures concernant le télétravail dans la fonction publique fédérale. Les bureaux de l'Agence du revenu du Canada (ARC) d’Ottawa, Shawinigan et Jonquière seront notamment concernés par les nouvelles directives qui seront annoncées lundi.

Lundi matin, une mise à jour du Bureau de la dirigeante principale des ressources humaines mentionnait que seuls les employés de l’ARC qui offrent des services critiques continueront de travailler à distance, dans la mesure du possible.

Les employés qui le peuvent seront invités à travailler de la maison, et ce, jusqu'au 5 avril.

Tous les autres employés doivent rester à la maison jusqu’à nouvel ordre, en congé payé. Ils devront par ailleurs s’abstenir de se connecter au réseau de l’Agence à l’aide d’un accès sécuritaire à distance pour minimiser les répercussions sur le réseau.

Dans sa plus récente mise à jour, l’ARC indique que sont considérés comme des services critiques :

  • le maintien des versements de prestations au bénéficiaires et les fonctions connexes;

  • les activités associées à la contribution de l’ARC à la réponse du gouvernement du Canada à la pandémie COVID-19;

  • les activités associées à la gestion interne de l’ARC au sujet de la réponse de l’organisation à la pandémie.

Les gestionnaires de l’ARC communiqueront avec leurs employés pour leur dire si leur rôle est considéré comme un service essentiel.

Il est encore trop tôt pour dire si la période des impôts en sera affectée.

Un texte de Jonathan Roberge

Consultez notre dossier sur la COVID-19 :Tout sur la pandémie

Suivez l'évolution de la situation en regardant le signal débrouillé de la chaîne d'information RDI.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !