•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vitalité interdit les visites dans ses hôpitaux

Ambulance devant Georges-L.-Dumont de Moncton

Un seul cas de coronavirus est confirmé au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Steinbach

Radio-Canada

Afin d'éviter que les patients des hôpitaux soient en contact direct ou indirect avec le virus, le Réseau de santé Vitalité interdit les visites dans l'ensemble de ses établissements.

Seuls les membres autorisés de la famille immédiate des patients des unités de soins palliatifs, d'obstétrique et de pédiatrie seront dorénavent autorisés.

Vitalité souhaite limiter autant que possible les risques de propagation du virus dans ses établissements hospitaliers.

En date du 15 mars, un cas de coronavirus a été confirmé au Nouveau-Brunswick ainsi que cinq cas présumés. Des tests au laboratoire national de Winnipeg permettront de déterminer si ces cinq Néo-Brunswickois sont bel et bien atteints du virus dans les prochains jours.

Consultez notre dossier : Tout sur la COVID-19 en Atlantique

Le Réseau de santé Vitalité explique qu'il s'agissait d'une mesure devenue plus que nécessaire pour assurer la sécurité et la santé des patients et du personnel.

Nous savons que cette mesure apporte son lot d’inconvénients pour les communautés. Toutefois, il s’agit d’une situation exceptionnelle qui requiert des actions inhabituelles, déclare le réseau par voie de communiqué.

Du même coup, il rappelle aux citoyens d'éviter de se présenter aux urgences en cas de symptômes apparents de la COVID-19. Les premiers symptômes sont une toux sèche, de la fièvre et de la difficulté à respirer.

Si ces symptômes se manifestent, les autorités de la santé demandent de consuler le site web de la province et de téléphoner au 811 pour toutes questions.

La semaine dernière, la médecin-hygiéniste en chef de la province Dre Jennifer Russell a imposé une directive visant à limiter l’accès aux foyers de soins. Ainsi, toute personne revenant d'un voyage à l'étranger doit attendre 14 jours avant de visiter une résidence pour personnes âgées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !