•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : Airbnb étend sa politique d’annulation gratuite partout dans le monde

Une main tient un téléphone portable muni de l’application Airbnb.

La nouvelle politique d'annulation d'Airbnb s'applique pour les réservations de dates entre le 14 mars et le 14 avril.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La plateforme de location de logements Airbnb a annoncé qu’elle permettra aux hôtes et aux visiteurs et visiteuses d’annuler gratuitement leurs réservations pour la période du 14 mars au 14 avril en raison de la pandémie de COVID-19.

Plusieurs gouvernements recommandent à leurs citoyens et citoyennes d’éviter tout voyage non essentiel, et mettent des barrières à l’arrivée de touristes étrangers. Le géant américain dit vouloir à son tour faire sa part pour « le bien-être de [la] communauté ».

« Nous ne voulons pas que les voyageurs se sentent forcés de voyager, car ils ne peuvent pas obtenir de remboursement », a écrit le chef de la direction d’Airbnb, Brian Chesky, sur Twitter.

Dans un communiqué diffusé samedi, l’entreprise indique que cette politique d’annulation est en vigueur dans toutes les régions du monde, à l’exception des voyages intérieurs en Chine, où l'on prévoit que les règles normales s’appliqueront à partir du 1er avril.

Les réservations qui sont admissibles à cette politique d'annulation gratuite doivent avoir été faites le 14 mars ou avant.

« Nous sommes conscients que cette annonce aura des conséquences pour nos hôtes partout dans le monde, dont plusieurs dépendent des revenus qu’ils génèrent sur Airbnb », souligne l’entreprise.

Airbnb dit envisager de mettre en place des mesures « exceptionnelles » pour soutenir les hôtes.

Avec les informations de Bloomberg

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !