•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec ordonne la fermeture des bars, cinémas et autres lieux publics

Des clients assis aux tables du restaurant et une autre cliente accoudée au bar près de la cuisine du Crêpe chignon.

Des clients dînent au Crêpe chignon.

Photo : Radio-Canada / Maxence Matteau

Le gouvernement du Québec ordonne la fermeture de plusieurs lieux publics, dont les bars, les cinémas, les bibliothèques, les piscines, les cabanes à sucre et les salles d'entraînement, toujours afin de limiter la propagation de la COVID-19.

Ces nouvelles mesures ont été annoncées lors du point de presse quotidien du gouvernement concernant le coronavirus.

Après les salles de spectacle, les bâtiments municipaux et les musées d'État, le premier ministre François Legault a étendu dimanche les restrictions aux lieux publics et aux lieux de rassemblement.

Ce qui ferme...

Secteur culturel :

  • Bibliothèques
  • Musées 
  • Théâtres 
  • Salles de spectacle 
  • Toutes autres installations à vocation similaire.

Secteur des loisirs :

  • Bars et discothèques
  • Piscines, spas, saunas, aquaparcs
  • Lieux récréatifs, y compris stations de ski, mégaparcs, centres de trampoline
  • Cinémas et arcades 
  • Centres d’entraînement, gymnases, salles de danse, de spinning, de Zumba, de yoga 
  • Arénas 
  • Centres de soccer intérieur 
  • Zoos 
  • Aquariums 
  • Toutes autres installations à vocation similaire.

Il y a des gens actuellement au Québec qui sont infectés et qui ne le savent pas, a affirmé le premier ministre pour expliquer ces nouvelles restrictions à la population.

Je comprends que j'en demande beaucoup aux Québécois. Je vous dis à tout le monde, profitez de la belle journée ensoleillée pour aller prendre une marche!

Une citation de :François Legault, premier ministre du Québec

Les restaurants peuvent continuer à ouvrir leurs portes, mais devront limiter leur capacité à 50 %. Les rassemblements intérieurs sont déjà limités à 250 personnes au Québec depuis quelques jours.

M. Legault a aussi demandé aux Québécois de limiter leurs sorties autant que possible et de respecter une distance pour éviter d'être en contact ou de propager la maladie. Il faut toujours rester à un mètre des autres personnes.

On devrait sortir pour aller travailler, acheter du pain, se faire soigner, travailler et aller prendre une marche ou encore aider une personne de 70 ans et plus, a poursuivi le premier ministre.

Arruda hausse le ton

Le directeur national de la santé publique du Québec, le Dr Horacio Arruda, a pour sa part haussé le ton envers la population québécoise, dimanche.

Toujours en affirmant qu'il ne faut pas paniquer, il a réitéré l'importance de respecter les mesures annoncées par le gouvernement. Avec 35 cas confirmés jusqu'ici, il rappelle que la province est toujours au pied de la courbe.

J'ai besoin que vous compreniez ce qu'on vous dit, a-t-il déclaré, dérogeant du ton très pédagogue utilisé ces derniers jours. Il a rappelé les consignes d'hygiène de base, qui sauveront des vies.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !