•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Salles de spectacle, BAnQ, musées d'État : d’autres fermetures décrétées

La ministre Nathalie Roy prend la parole à l'Assemblée nationale du Québec.

La ministre de la Culture et des Communications du Québec, Nathalie Roy

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada

Le ministère de la Culture et des Communications du Québec a annoncé samedi la fermeture temporaire du réseau de bibliothèques de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) et des musées d’État, et il a demandé aux salles de spectacle de fermer leurs portes pour 30 jours.

On apprenait vendredi la fermeture du Musée des beaux-arts de Montréal jusqu’au 30 mars. À ce musée viennent s’ajouter le Musée d’art contemporain de Montréal, le Musée de la civilisation à Québec et le Musée national des beaux-arts du Québec, fermés pour une période de deux semaines.

C'est également le cas des bibliothèques du réseau de BAnQ partout dans la province.

Le premier ministre François Legault interdisait jeudi tous les événements prévus à l’intérieur et rassemblant plus de 250 personnes. La ministre Nathalie Roy demande maintenant aux promoteurs et promotrices de toutes les salles de spectacle de la province de fermer leurs portes pour une période de 30 jours, à compter de samedi.

Dans un communiqué, la ministre dit être consciente des conséquences qu’entraîne l’opération de prévention qui est présentement déployée, mais souligne que la mobilisation de tous est essentielle pour prévenir la propagation de la COVID-19.

Je travaille activement avec mes collègues et mes sociétés d’État pour limiter les incidences financières pour le milieu culturel afin de le soutenir, ajoute-t-elle.

La présidente de l’Union des artistes, Sophie Prégent, affirmait vendredi qu’une mesure exceptionnelle pour soutenir les artistes touchés par les annulations de spectacles serait mise en place par le gouvernement du Québec.

Le ministère de la Culture a indiqué dans son communiqué publié samedi qu’à court terme, les programmes existants du [ministère] de même que de ses sociétés d’État permettront de pallier la situation. À moyen et long termes, des mesures additionnelles pourraient être mises en place au besoin, a-t-il ajouté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Culture

Arts