•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Des skieurs attendent au remonte-pentes.

Des mesures sont en place au Mont-Édouard.

Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

Bien que les stations de ski ne soient pas visées pour l'instant par les mesures annoncées par le gouvernement du Québec pour freiner la propagation de la COVID-19, le Mont-Édouard a pris les devants afin de s'assurer que le chalet ne soit pas achalandé.

La 20e édition du Festi Haute-route et télémark bat son plein pendant tout le week-end à la station de ski de L'Anse-Saint-Jean. Des skieurs d'un peu partout au Québec sont sur place, même si les conditions routières difficiles ont empêché plusieurs festivaliers de faire le déplacement.

La direction du Mont-Édouard n'a donc pas été obligée d'annuler l'événement, mais a tout de même instauré certaines directives supplémentaires à celles mises en place dans d'autres stations de ski.

En se procurant un laissez-passer à la billetterie, les skieurs se voient remettre un coupon leur suggérant une période pendant laquelle utiliser les services dans le chalet principal (toilettes, cafétéria, bar). L'idée étant d'éviter que tous les clients prennent une pause déjeuner en même temps.

Ce matin à la billetterie, il y avait certaines questions qui étaient posées aux gens par rapport à leur état de santé ainsi que leurs déplacements et à l'intérieur on a vraiment limité les accès à nos aires principales, chalet, cafétéria, bar, etc. Donc, on a donné des coupons qui font en sorte qu'il y avait un temps suggéré aux personnes pour venir prendre leur dîner, explique le directeur général, Frédéric Blouin, qui assure que les mesures ont été suivies au-delà de ses espérances.

Des lingettes devant une femme.

Des mesures sont en place au Mont-Édouard.

Photo : Radio-Canada

Conditions météorologiques difficiles

Ironiquement, ce n'est pas la COVID-19, mais bien les vents violents qui ont forcé la fermeture totale ou partielle des stations de ski de la région samedi.

La remontée qui permet d'atteindre le sommet du Mont-Édouard est fermée à cause des rafales de vent qui rendent son utilisation dangereuse. Le versant nord-ouest du Valinouët a également été fermé parce que trop exposé aux bourrasques. Le Mont-Bélu à Saguenay ainsi que le Mont Lac-Vert à Hébertville étaient fermés pour la journée en raison des conditions météorologiques. Enfin, le Club Tobo-ski de Saint-Félicien a décidé de suspendre ses activités jusqu'au 29 mars en réponse aux mesures adoptées pour freiner le coronavirus.

Un centre de ski vide.

Le Mont-Bélu a été fermé samedi en raison des forts vents.

Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !