•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Brian Bowman annonce la fermeture de tous les centres récréatifs de Winnipeg

Le maire de Winnipeg Brian Bowman en conférence de presse.

Le maire de Winnipeg a annoncé samedi matin une série de mesures pour prévenir la propagation du coronavirus.

Photo :  CBC / Walther Bernal

Le maire de Winnipeg Brian Bowman a annoncé samedi la fermeture de tous les centres récréatifs municipaux ainsi que de toutes les piscines et bibliothèques publiques à partir du lundi 16 mars pour prévenir la propagation du coronavirus.

Dans un communiqué, la Ville souligne qu'elle va toutefois maintenir les services essentiels à la santé des résidents et garantir la sécurité de ses employés après la détection des premiers cas de COVID-19 au Manitoba cette semaine.

La Ville a annoncé que les activités offertes dans le guide des loisirs seront interrompues à partir du lundi 16 mars. Quant aux inscriptions pour la session printemps/été, la Ville ne les ouvrira pas comme prévu le 17 mars. Elle attendra à une date ultérieure qui n’a pas encore été décidée.

Ces mesures toucheront entre 200 et 300 employés municipaux, mais la Ville assure que ceux-ci seront payés ou relocalisés durant la période des fermetures.

Le maire de Winnipeg a également annoncé que la Ville reporte toutes les réunions régulières et spéciales du conseil municipal et de ses comités. Celles-ci sont donc reportées de trois semaines afin de s'harmoniser avec les mesures provinciales de fermeture des écoles prévues à partir du 23 mars.

La Ville de Winnipeg encourage aussi ses habitants à se renseigner régulièrement sur son site web (Nouvelle fenêtre), où des mises à jour récurrentes sur la situation seront publiées, ainsi que des informations sur les mesures déployées pour lutter contre le virus.

Pas de nouveaux cas au Manitoba

La province a également tenu une nouvelle conférence de presse sur la COVID-19 pour annoncer qu’aucun nouveau cas n’a, pour l’instant, été détecté au Manitoba. Les autorités ont également indiqué que les quatre cas existants sont maintenant confirmés par le laboratoire national de microbiologie de Winnipeg.

Un nouveau centre de dépistage pour patients de faible gravité a aussi été ouvert par le Centre des sciences de la santé de Winnipeg dans sa galerie marchande de l’avenue William.

Le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, le Dr Brent Roussin, continue de conseiller aux personnes présentant des symptômes de s’isoler, surtout si elles ont voyagé à l’extérieur du Canada, y compris aux États-Unis.

La province a fourni des statistiques concernant la ligne téléphonique censée renseigner les Manitobains sur la COVID-19.

Elle affirme recevoir entre 700 et 1000 appels par jour et que le temps d’attente avant de recevoir une réponse est de une heure et cinq minutes.

Il est toutefois vivement encouragé d’appeler cette ligne en cas de doute et de ne surtout pas se rendre dans un centre de santé, un hôpital ou une clinique si l’on pense être atteint.

Le Dr Brent Roussin rappelle que les tests sont réservés aux personnes présentant des symptômes pour éviter d’encombrer les laboratoires.

Le médecin hygiéniste en chef est aussi revenu sur la fermeture des écoles à partir du 23 mars, assurant que cette mesure est préventive et que le risque de propagation de la COVID-19 dans les écoles demeure faible.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !