•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Nouveau-Brunswick annonce la fermeture des écoles

L’école primaire le Carrefour de la Jeunesse d'Edmundston, vue de l'extérieur.

La réouverture prévue des établissements d'enseignement du Nouveau-Brunswick est fixée au 30 mars.

Photo : Radio-Canada / Bernard LeBel

Radio-Canada

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick annonce que toutes les écoles publiques de la province seront fermées pour une période de deux semaines en raison de la pandémie de la COVID-19. Un comité spécial formé des quatre partis représentés à l'Assemblée législative s'est rencontré à huis clos vendredi soir pour prendre la décision.

Plusieurs universités en Atlantique suspendent aussi les cours en classe.

La réouverture prévue des écoles publiques est fixée au 30 mars, mais la situation sera réévaluée en permanence.

Le District scolaire francophone Sud (DSFS) se dit soulagé de la décision.

Nous comptons plusieurs grandes écoles où il nous était impossible d’éviter les rassemblements de plus de 150 personnes, comme recommandé par la médecin-hygiéniste en chef de la province, a indiqué Monique Boudreau, directrice générale du DSFS. Cette décision du gouvernement est donc sage dans ces circonstances et contribuera à protéger les élèves et la population.

Les installations scolaires sont aussi fermées au public pour la tenue d’activités communautaires.

Services de garde maintenus

Les services de garde et les garderies éducatives situées dans les écoles resteront ouverts pour l’instant. La situation sera réévaluée plus tard.

Les services de garde sont considérés comme essentiels et resteront ouverts pour le moment.

Une citation de :Blaine Higgs, premier ministre du Nouveau-Brunswick

La directive concernant toutes les personnes qui ont voyagé à l’étranger le 9 mars ou après demeure en vigueur. Ces voyageurs doivent éviter de se rendre dans les garderies éducatives pour une période de 14 jours.

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, annonce la fermeture des écoles publiques de la province par mesure préventive pour limiter la propagation potentielle la COVID-19.

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, annonce la fermeture des écoles publiques de la province par mesure préventive pour limiter la propagation potentielle la COVID-19.

Photo : Radio-Canada

La médecin-hygiéniste en chef de la province ne recommandait pas la fermeture des garderies, comme le risque pour les jeunes enfants de contracter la maladie est plutôt faible.

Les garderies devraient garder l’œil ouvert en ce qui a trait au virus en demandant aux parents si leur enfant se sent mal et s’ils ont voyagé au cours des 14 derniers jours, a-t-elle toutefois ajouté.

Elle avait indiqué plus tôt vendredi qu’elle appuierait la décision du gouvernement de fermer les écoles, qui ne relève pas de la Santé publique.

Ailleurs au Canada

En fermant les écoles, la province emboîte donc le pas à l'Ontario et au Québec. L'Ontario a décrété jeudi la fermeture de toutes ses écoles publiques de niveau primaire et secondaire jusqu'au 5 avril. L'Ontario est la province canadienne la plus touchée par la pandémie de coronavirus. Au Québec, les écoles, les cégeps et les universités seront fermés pour deux semaines.

À ce jour, les provinces de l’Atlantique comptent un cas confirmé de COVID-19. Au Canada, le risque global de contagion demeure faible et un seul décès − en Colombie-Britannique − dû à la COVID-19 a été recensé à ce jour.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !