•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : Comment se préparer à la pandémie

Voici les moyens de vous préparer afin de minimiser l’impact d’une épidémie de COVID-19.

Des tablettes vides dans un Costco.

Des tablettes vides, jeudi soir, au Costco de Gatineau.

Photo : Radio-Canada / Benoit Roussel

Jean-Philippe Hughes

En cas de maladie respiratoire, que ce soit la grippe, un simple rhume, ou la COVID-19, l’isolement préventif s’avère le meilleur moyen de protéger autrui. Demeurer à la maison permet d’éviter la transmission au plus grand nombre de personnes. 

Les mesures élémentaires d’hygiène sont de mise. En éternuant et en toussant, il vaut mieux couvrir sa bouche à l’aide de l’intérieur du coude plutôt que dans les mains. Les objets qu’on touche régulièrement dans la maison,à commencer par les téléphones cellulaires, doivent être nettoyés fréquemment.

Pas touche!

Le coronavirus qui cause la maladie respiratoire baptisée COVID-19 se répand avec un contact direct avec les surfaces ou les gens contaminés du virus. Il se transmet aussi par les gouttelettes dans l’air lorsqu’une personne infectée tousse ou éternue. Le port du masque ajustable à la hauteur du nez s’avère donc une précaution essentielle pour toute personne infectée.

La consigne la plus importante demeure de se laver les mains fréquemment au savon et à l’eau pendant 20 secondes, surtout après avoir été aux toilettes et avant de cuisiner. Loin d’une salle de bain, les désinfectants pour les mains portatifs ont prouvé leur efficacité. 

Les zones autour des yeux, du nez et de la bouche sont sensibles à la propagation. Il faut se garder de les toucher avec les mains avant de s’être soigneusement lavé les mains.

Dans les secteurs touchés par l’épidémie, les gens sont encouragés à se saluer sans contact direct. Au lieu de câlins et des poignées de main traditionnels, optez plutôt pour un signe de la main à distance, ou encore un petit coup de coude.

Le ministre de la Santé du Québec a même demandé à la population d’éviter les deux becs sur les joues. Dans les églises, l’archidiocèse de Bathurst met fin aux pratiques qui impliquent des contacts directs, comme les bénitiers, qui seront temporairement sans eau bénite.

Loin des foules

Les annulations de grands événements sportifs se multiplient depuis une semaine, et pour cause. Santé Canada avise de changer la routine pour éviter les foules. Par exemple, la santé publique recommande d’éviter les heures de grand achalandage pour aller à l’épicerie, surtout pour les personnes dont la santé est plus fragile, les personnes immunodéficientes et les personnes âgées. 

Le coronavirus

Le coronavirus sème le chaos dans le monde du sport

Photo : Reuters

Au lieu des salles d’entraînement, une séance de sport en plein air vous protégera des virus déversés sur les tapis roulants.

Faut-il entreposer des denrées?

Les vidéos de rangées d’épicerie vides frappent l’imaginaire depuis quelques jours. Tout en évitant de sombrer dans la panique des achats compulsifs, Santé Canada indique qu’il faut prévoir des denrées de subsistance. 

Votre garde-manger devrait comprendre des denrées non périssables pour vous permettre de rester à la maison. L’épidémie évolue rapidement, vous pourriez être appelés du jour au lendemain à vous isoler préventivement pendant 14 jours.

Fournitures à avoir chez soi pendant l’isolement

  • Masques chirurgicaux/opératoires (ne pas réutiliser)

  • Protection pour les yeux

  • Gants jetables (ne pas réutiliser)

  • Serviettes de papier jetables

  • Mouchoirs de papier

  • Poubelle avec doublure de plastique

  • Thermomètre

  • Médicaments en vente libre pour réduire la fièvre (p. ex. ibuprofène ou acétaminophène)

  • Eau courante

  • Savon pour les mains

  • Désinfectant à base d’alcool pour les mains contenant au moins 60 % d’alcool

  • Savon à vaisselle

  • Savon à lessive ordinaire

  • Produits d’entretien ménager ordinaire

  • Eau de Javel (hypochlorite de sodium à 5 %) et contenant distinct pour la dilution (1 part d’eau de Javel et 9 parts d’eau)

  • Lingettes imprégnées d’alcool

  • Prenez des dispositions pour faire livrer votre épicerie

  • Source : Santé Canada

Santé Canada met toutefois en garde de ne pas acheter d’un seul coup au-delà du nécessaire. Une consommation exagérée risque de causer des pénuries à court terme sur les étagères. Il vaut mieux acheter quelques éléments supplémentaires à chaque visite au magasin.

La tablette vide d'un magasin à grande surface.

Dans plusieurs pharmacies et magasins à grande surface de l’Ontario, les produits assainissant pour les mains sont en rupture de stock et les tablettes sont vides.

Photo : Radio-Canada / Myriam Eddahia

Les aliments de prédilection demeurent les plus simples à cuisiner. Pensez aux ingrédients déshydratés, comme le riz, les pâtes et les fèves, qui ont une longue durée de vie. Les aliments en boîte ont l’avantage d’être faciles à concocter si votre état de santé devait se détériorer rapidement. 

Et l’hygiène

Même s’ils se font rares dans certains magasins, le papier de toilette, les mouchoirs pour le visage, les savons pour la vaisselle et la lessive et les couches font partie des produits à conserver en quantité suffisante à la maison. Ils sont essentiels au nettoyage et à la prévention de la contamination. 

À court de produits nettoyants, l’eau de javel est efficace pour désinfecter la maison. Santé Canada propose de mélanger une part d’eau de javel à neuf parts d’eau pour une solution adéquate.

Quoi nettoyer?

  • jouets

  • toilettes

  • téléphones

  • télécommandes

  • tables de chevet

  • poignées de porte

  • appareils électroniques

Les médicaments de prescription devraient aussi être emmagasinés afin d’assurer son autonomie pour une durée de 14 jours. Songez à consulter à l'avance votre professionnel de la santé pour faire renouveler vos prescriptions. Une fois de plus, il serait malavisé d’en stocker pour une trop longue période, au risque d’en limiter la disponibilité à moyen terme.

Se préparer à la quarantaine

Si vous ou une personne dans votre domicile êtes infectés, des mesures très strictes doivent être adoptées rapidement. L’isolement constitue le seul moyen efficace d’éviter la transmission de la COVID-19. Les déplacements hors du domicile doivent être restreints aux soins médicaux.

À la maison, la ou les personnes infectées doivent être isolées à l’intérieur d’une pièce pour éviter la contamination des autres résidents. Une salle de bain doit être désignée pour la personne infectée. S’il y a une seule salle de bain à la maison, elle doit être nettoyée régulièrement.

Un micro est couvert d'un masque sanitaire devant un ordinateur portable.

Notre correspondant en Europe, Yanik Dumont Baron, est en isolement préventif pour le coronavirus après un séjour à Milan, en Italie.

Photo : Radio-Canada / Yanik Dumont Baron

Si vous devez être en contact avec une autre personne malgré l’infection, une distance d’au moins deux mètres doit être respectée. Les interactions doivent demeurer brèves. Le port du masque est incontournable.

Une personne infectée doit éviter ses contacts avec les animaux domestiques. D’autres personnes pourraient également les toucher.

Santé Canada rappelle qu’il n’existe toujours aucun remède, ni sous forme de vaccin, ni sous forme de produit naturel, pour contrer la COVID-19 qui a infecté plus d’une centaine de Canadiens jusqu’à présent.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Coronavirus