•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fermeture prolongée à l’UQAC

Le stationnement de l'UQAC est vide.

Le stationnement de l'université est vide.

Photo : Radio-Canada / Catherine Paradis

Radio-Canada

L’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) est fermée depuis vendredi. La fermeture va se prolonger pour deux semaines, comme ce sera le cas des autres universités québécoises, pour limiter la propagation du coronavirus.

Au moins une personne, qui revenait des États-Unis, a été retournée à la maison cette semaine parce qu’elle présentait des symptômes grippaux. Elle est toujours en attente des résultats d’analyses.

La direction et le comité de sécurité de l’UQAC se sont rencontrés vendredi pour faire le point, juste avant que le premier ministre François Legault annonce la fermeture de deux semaines.

L'Université cherche un moyen de ne pas annuler la session des étudiants.

Si la situation devait perdurer, on envisage le travail à distance, de rendre disponibles des visioconférences et des plateformes technologiques pour suivre les cours à distance. On envisage également d'acheter des ordinateurs pour permettre le plus possible aux gens de prendre des cours à la maison au lieu de venir sur le campus, a expliqué la directrice des communications, Marie-Karlynn Laflamme.

Cégeps de Chicoutimi et Jonquière

Du côté du Cégep de Chicoutimi, des mesures avaient déjà été mises en place pour limiter les attroupements d'étudiants dans les centres sociaux et les cafétérias.

Éric Emond dans la cafétéria vide.

Le directeur des communications du Cégep de Chicoutimi, Éric Emond, veut rassurer les élèves.

Photo : Radio-Canada / Catherine Paradis

Vendredi matin, le directeur des communications, Éric Emond, se voulait rassurant auprès des élèves sur l'avenir de la session.

Ça arrive que le Cégep arrête ses activités, et on profite de notre expérience pour rassurer tout le monde, a-t-il mentionné.

La salle à manger vide.

La salle à manger du Cégep de Chicoutimi avait déjà été aménagée avec un nombre réduit de tables, par mesure préventive.

Photo : Radio-Canada / Catherine Paradis

La fermeture des établissements permet aux autorités scolaires de nettoyer les locaux pour éviter la propagation du coronavirus.

Le Cégep de Jonquière a fait parvenir un message à la communauté collégiale en après-midi vendredi pour préciser que l'établissement demeurera fermé jusqu'au 27 mars.

Un concierge nettoie une porte.

Plusieurs établissements scolaires ont enclenché un processus de décontamination massif des locaux.

Photo : Radio-Canada

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Coronavirus