•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coronavirus : le Conseil canadien des imams demande aux mosquées de suspendre les prières

Un homme prie, le front au sol.

Les mosquées devraient suspendre la prière du vendredi, selon le Conseil canadien des imams.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les mosquées du pays devraient annuler la prière du vendredi et suspendre leurs cérémonies jusqu'à nouvel ordre, demandent le Conseil canadien des imams et l'Association médicale musulmane du Canada.

Les deux groupes ont aussi formé un groupe de travail pour fournir des conseils aux mosquées sur la COVID-19 au cours des prochains jours et semaines.

Leur appel survient alors que le gouvernement ontarien a décrété, jeudi, la fermeture des écoles de la province du 14 mars au 5 avril inclusivement.

« En tant que musulmans, nous devons faire notre part pour limiter la propagation du virus. »

— Une citation de  Déclaration du Conseil canadien des imams et de l'Association médicale musulmane du Canada

Prières limitées ou annulées

La mosquée Islamic Institute de Toronto a déjà annoncé à ses fidèles qu'il n'y aurait pas de sermon vendredi et que toutes les prières communautaires étaient suspendues jusqu'à nouvel ordre.

Pour sa part, la mosquée Islamic Foundation de Toronto indique que la prière du vendredi aura lieu, mais que le sermon sera écourté. La congrégation demande aussi aux participants de ne pas socialiser tous ensemble après le service.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !