•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

13 mars 2020 - Tout ce que vous devez savoir sur l'évolution du coronavirus aujourd'hui

Un homme fume une cigarette seul dans une ruelle déserte.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a affirmé vendredi que l’Europe était désormais l'épicentre de la pandémie provoquée par le coronavirus.

Photo : Reuters / Javier Barbancho

Radio-Canada

L’Europe est désormais l’épicentre de la pandémie de coronavirus, a annoncé le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Le continent compte déjà plus de 20 000 cas signalés.

« L'Europe est actuellement l'épicentre de la pandémie », a affirmé vendredi Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS.

Le président français a décrit la pandémie comme étant la plus grave crise sanitaire depuis un siècle. Emmanuel Macron a appelé à faire bloc pour freiner l’épidémie qui touche tous les pays européens.

Il appelle d'ailleurs l’Union européenne à mettre en place dans les prochains jours des mesures de contrôles renforcés des frontières autour de l'espace Schengen, zone dans laquelle peuvent circuler librement les citoyens de 26 États, avec la fermeture des zones à risque.

De la Scandinavie à l’Europe du Sud, les différents gouvernements prennent d'ailleurs des mesures draconiennes afin d’endiguer la propagation de la COVID-19.

Consultez notre dossier sur la COVID-19 : Tout sur la pandémie

L'Italie a annoncé 250 nouveaux décès liés à la COVID-19 en 24 heures, la plus forte augmentation quotidienne depuis le début de la crise. Cela porte le bilan pour ce pays, le plus fortement touché en Europe, à 1266 morts et 17 660 cas.

L’Espagne, qui connaît une explosion de cas, sera placée samedi en état d’alerte. L’Allemagne ferme la plupart de ses écoles. La Suisse interdit tout rassemblement de plus de 100 personnes et débloque une aide d’urgence de plus de 14 milliards de dollars.

De son côté, le gouvernement autrichien a annoncé la fermeture à partir de lundi des commerces non essentiels. Les cafés et les restaurants devront fermer leurs portes tous les jours à 15 heures.

Dans le monde, le nombre de cas touchés par le virus dépasse 134 000, avec plus de 5 000 morts. Les dirigeants du G7 s’entretiendront le lundi 16 mars par visioconférence pour un sommet extraordinaire dont l’objectif sera de coordonner leurs actions sanitaires et économiques dans la lutte contre le coronavirus.

Covid-19: survol de la situation mondiale

Parmi les autres développements à signaler :

Au Québec et au Canada :

Aux États-Unis :

  • le président américain Donald Trump a annoncé l'état d'urgence nationale;
  • La Chambre des représentants américaine a approuvé samedi à l'aube plusieurs mesures pour atténuer l'impact du coronavirus sur l'économie du pays;
  • le gouvernement américain compte interdire les vols en provenance de la Grande-Bretagne;
  • aux États-Unis, le nombre de décès liés au coronavirus monte à 47;
  • 25 nouveaux cas ont été confirmés en Floride, six à Miami et neuf dans le comté de Broward;
  • le président Donald Trump soutiendra un programme d'aide, élaboré avec les démocrates, afin de rendre plus accessibles les tests de dépistage et accorder des congés maladie payés pour les travailleurs;
  • après la découverte d’un cas de COVID-19 au siège du Fonds monétaire international (FMI) à Washington, les employés ont été invités par l’institution internationale à travailler à domicile jusqu'à nouvel ordre;
  • le président américain annonce la suspension des croisières vers l'étranger pour 30 jours;
  • la Louisiane est le premier État américain à reporter sa primaire démocrate prévue le 4 avril;
  • la ville de San Francisco interdit jusqu’au 30 avril les événements non essentiels réunissant plus de 100 personnes;

Ailleurs dans le monde :

  • les bourses européennes rebondissent, mais les doutes persistent;
  • la Commission européenne promet une « flexibilité maximale » sur les règles budgétaires de l'UE et sur les aides d'État;
  • la Suisse ferme les écoles et interdit les manifestations de plus de 100 personnes;
  • le Danemark invite ses ressortissants à annuler tout voyage non essentiel;
  • en Allemagne, le gouvernement annonce des prêts « sans limite » d'au moins 550 milliards d'euros (850 G$ CA) pour aider les entreprises ayant des problèmes de trésorerie;
  • en Allemagne, la plupart des écoles seront fermées à partir de lundi;
  • en France, le gouvernement interdit les rassemblements de plus de 100 personnes, plutôt que 1000, comme annoncé précédemment;
  • la compagnie aérienne néerlandaise KLM va supprimer jusqu'à 2000 emplois;
  • au Royaume-Uni, le nombre de cas passe de 590 à 798, une hausse de 35 % en 24 heures;
  • la République tchèque va fermer ses frontières dès lundi, tant aux étrangers voulant y entrer qu'aux Tchèques voulant en sortir. Le gouvernement a ordonné la fermeture de la plupart des magasins, restaurants et pubs;
  • la Bulgarie ferme tous les commerces jugés non essentiels;
  • l’Ukraine suspend tous les vols commerciaux à partir du 17 mars;
  • la Russie annonce réduire à partir de lundi le nombre de ses liaisons aériennes avec l'Union européenne;
  • l'Arabie saoudite suspend les vols internationaux dès dimanche pour deux semaines;
  • l'Italie annonce 250 nouveaux décès liés à la COVID-19 en 24 heures, la plus forte augmentation quotidienne depuis le début de la crise;
  • la Tunisie suspend tous les rassemblements sur l’ensemble de son territoire. Les prières dans les mosquées sont également suspendues;
  • l'Iran annonce 97 nouveaux décès, le bilan officiel monte à 611 morts dans le pays;
  • le Maroc ferme les écoles et les universités. Le royaume qui a confirmé sept cas de contamination et un mort suspend les liaisons aériennes avec la France, la Chine, l’Algérie, l’Espagne et l’Italie;
  • la Mauritanie a confirmé vendredi son premier cas d’infection au nouveau coronavirus;
  • l'Éthiopie, le Ghana, le Kenya, le Kazakhstan et Saint-Vincent-et-les-Grenadines déclarent de premiers cas;
  • le président brésilien, Jair Bolsonaro, nie être porteur du coronavirus, malgré ce qu’affirmaient plusieurs médias brésiliens;
  • la Bolivie a enregistré vendredi sept nouveaux cas de transmission de la COVID-19;
  • l'Uruguay ferme partiellement ses frontières;
  • deux premiers cas ont été diagnostiqués au Venezuela, le pays ferme ses écoles;
  • la Colombie restreint les entrées d'étrangers et ferme sa frontière vénézuélienne;
  • le Pakistan ferme ses établissements d'enseignement jusqu'au 5 avril;
  • le Pakistan fermera ses frontières le 16 mars avec l'Iran et l'Afghanistan;
  • la Corée du Sud signale 107 nouveaux cas pour un total de 8086 infections;
  • la Nouvelle-Zélande a annulé l'hommage national aux victimes de l'attaque des mosquées de Christchurch en raison des craintes liées au coronavirus;
Un homme passe devant des étagères vides dans un supermarché, dans la ville basque de Guernica, en Espagne, le 13 mars 2020.

Un homme passe devant des étagères vides dans un supermarché, dans la ville basque de Guernica, en Espagne, le 13 mars 2020.

Photo : Reuters / Vincent West

Dans le monde du sport et de l'art :

  • la Coupe du monde FIS de ski de fond prévue du 13 au 15 mars à Québec est annulée;
  • les Grands Prix de F1 du Vietnam et de Bahreïn sont reportés;
  • la saison est suspendue dans les deux premières divisions du championnat de soccer français;
  • l'UEFA reporte tous les matches de Ligue des champions et de Ligue Europa programmés la semaine prochaine;
  • les matchs de soccer de la Premier League sont suspendus jusqu'au 3 avril;
  • au golf, le Tournoi des Maîtres, qui devait être présenté le mois prochain, est reporté;
  • le marathon de Boston est reporté au 14 septembre;
  • le relais de la flamme olympique est arrêté en Grèce en raison d'une trop grande affluence;
  • les six musées nationaux du Canada ferment leurs portes « jusqu’à nouvel ordre »;
  • le musée du Louvre, la tour Eiffel et le château de Versailles, en France, ferment leurs portes « jusqu'à nouvel ordre »;
  • le Diamant à Québec annonce la suspension de toutes ses activités publiques;
  • le Parc olympique ferme l’ensemble de ses installations jusqu’à nouvel ordre;
  • le Musée des beaux-arts de Montréal sera fermé jusqu’au 31 mars;
  • le Centre des sciences de Montréal et la Tour CN cessent leurs activités jusqu'à nouvel ordre;
  • Céline Dion reporte plusieurs dates de sa tournée en Amérique du Nord;
  • Apple annonce la fermeture de tous ses magasins hors Chine jusqu'au 27 mars.

État d'urgence aux États-Unis

Donald Trump, a décrété vendredi l’état d’urgence nationale pour lutter contre l’épidémie de coronavirus. Critiqué pour avoir minimisé le sérieux de la pandémie, le président américain a aussi annoncé le déblocage de 69 milliards de dollars canadiens. Pour déclencher la pleine puissance des ressources du gouvernement fédéral, je déclare officiellement une urgence nationale, a-t-il déclaré tout en précisant une forte hausse des capacités à tester le virus aux États-Unis.

La Chine au secours de l’Italie

Pékin a commencé à envoyer des spécialistes et du matériel dans plusieurs pays, dont l’Italie, le pays européen le plus touché par le virus. Elle a notamment expédié 30 tonnes de matériel et neuf membres de son corps médical chinois en Italie. La Chine, d’où est partie l’épidémie, connaît une baisse d’infections. Un groupe de médecins est attendu principalement dans les hôpitaux surchargés de la Lombardie, région italienne où se trouve le plus grand nombre de personnes contaminées. Le gouvernement chinois achemine également par avion-cargo des milliers de masques de protection respiratoire et du matériel pour les unités de réanimation.

État d’urgence samedi en Espagne

L'Espagne connaît une forte augmentation de l’accélération de la propagation de la COVID-19, devenant ainsi le deuxième foyer de contagion en Europe après l'Italie. D’après le plus récent bilan, l'Espagne compte 4209 cas d'infections et 120 décès. Le président Pedro Sanchez a déclaré que le nombre de cas pourrait dépasser les 10 000 personnes en début de semaine prochaine.

Les dirigeants du G7 se concerteront lundi

Les dirigeants du G7 se réuniront par visioconférence lundi pour débattre d'une réponse coordonnée à la crise du coronavirus, a indiqué vendredi l'Élysée. Le président français, Emmanuel Macron, s’est mis d’accord avec son homologue américain, Donald Trump, sur le rendez-vous lors d'un entretien téléphonique.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Santé publique

International