•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vie festive new-yorkaise éteinte par le coronavirus

Nuit. Des centaines de passants marchent sur une rue bordée de nombreuses enseignes illuminées annonçant des spectacles à New York.

Tous les théâtres de Broadway seront fermés à compter du jeudi 12 mars jusqu'au 13 avril.

Photo : Pexels / Jamie Mitchell

Agence France-Presse

Après avoir longtemps résisté aux annulations, la capitale américaine de la culture a enregistré jeudi son premier gros choc lié au coronavirus.

Le gouverneur de l'État de New York, Andrew Cuomo, a annoncé la nouvelle alors que la pression montait de plus en plus pour annuler les grands événements new-yorkais.

Nous prenons des mesures draconiennes [...] pour réduire le nombre de personnes dans un environnement contagieux : pas de rassemblement de plus de 500 personnes, a déclaré le gouverneur Andrew Cuomo.

Il a précisé que l'interdiction serait en vigueur à compter de vendredi soir, sauf dans les théâtres de Broadway, où elle commence dès jeudi soir.

Le grand site de ventes de billets en ligne TodayTix a indiqué dans la foulée que tous les théâtres de Broadway seront fermés à compter de 17 h ce soir, et jusqu'au 13 avril.

Un peu plus tôt, le Metropolitan Museum of Art, le plus grand des musées new-yorkais, avait annoncé sa fermeture jusqu'à nouvel ordre.

Même si nous n'avons eu aucun cas confirmé en relation avec le musée, nous pensons que nous devons faire tout notre possible pour garantir un environnement sûr et sain pour la population, ce qui demande à ce stade-ci de minimiser les rassemblements, a déclaré dans un communiqué Daniel Weiss, président du grand musée qui borde Central Park.

Le prestigieux Metropolitan Opera et l'Orchestre philharmonique de New York ont également annoncé une fermeture jusqu'au 31 mars.

Même chose pour les spectacles de Carnegie Hall, tous annulés à compter de vendredi et jusqu'à la fin du mois.

Le défilé de la Saint-Patrick reporté

Après avoir longtemps résisté à toute mesure draconienne, la première ville américaine, une des premières destinations touristiques mondiales, a confirmé mercredi soir le report de son traditionnel défilé de la Saint-Patrick, grande fête populaire qui honore les Américains et les Américaines d'origine irlandaise et qui réunit habituellement quelque deux millions de personnes.

Ce défilé, qui se déroule en plein Manhattan, le long de Central Park, s'était tenu chaque année sans interruption depuis 1762, même pendant les guerres, selon le site Internet de l'organisation.

Le maire Bill de Blasio espérait encore jeudi matin pouvoir éviter que toutes les lumières s'éteignent dans les théâtres de la ville, tout en reconnaissant que la situation évolue d'heure en heure.

Soixante-deux cas confirmés de coronavirus avaient été recensés à New York jeudi à la mi-journée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Arts de la scène

Arts