•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mamu Ensemble Together : la musique pour faire tomber les barrières

Les trois artistes rassemblés sur scène.

Salif Sanou dit Lasso, Saulo Olmedo Evans et Shauit participent au projet à Mani-utenam.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

À entendre les artistes qui participent au projet Mamu Ensemble Together, la musique est la plus belle des langues pour se comprendre, peu importe son lieu d’origine.

Le projet, qui se déroule ces jours-ci à Trois-Rivières et à Sept-Îles, vise à engager et à mettre en œuvre des échanges interculturels en vue de créer des ponts entre les communautés autochtones innues et les populations non autochtones de partout au Québec.

Pour ce faire, des activités et des ateliers culturels sont organisés jusqu’au 24 mars.

Ce mouvement d’échanges se cristallise notamment avec la rencontre à Mani-utenam, d’un Innu, d’un Burkinabé et d’un Panaméen d’origine : les musiciens Shauit, Salif Sanou dit Lasso et Saulo Olmedo Evans.

Briser les liens du racisme, c’est ça mon objectif.

Une citation de :Salif Sanou dit Lasso, multi-instrumentiste originaire du Burkina Faso

Je pense que ça s’améliore avec les années, mais le combat est toujours là.

Une citation de :Shauit, auteur-compositeur-interprète innu

Il n’y a pas encore assez de projets qui se passent dans les communautés autochtones et je pense que c’est un bon moyen pour créer un rapprochement, un dialogue, affirme Shauit, en parlant du projet Mamu.

Le multi-instrumentiste Saulo Olmedo Evans se réjouit d’en apprendre davantage sur la culture innue.

On apprend des mots en innu tous les jours, les gens nous montrent les beaux saumons qu’ils pêchent dans la rivière, les gens nous racontent des histoires, leurs mythes de création, leurs légendes... C’est vraiment très nourrissant d’être ici présentement, affirme-t-il.

Le spectacle qui devait être présenté le 20 mars à Mani-utenam est par ailleurs annulé.

D’après les informations de Nadia Ross

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !