•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La COVID-19 en Atlantique : des contrôles aux frontières provinciales et 166 cas

Un homme portant une veste orange et un masque respiratoire s'approche d'une automobile avec des documents.

Des automobilistes en provenance du Québec au poste de contrôle à l'entrée du Nouveau-Brunswick à Campbellton le 25 mars 2020.

Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

Radio-Canada

En date du 25 mars, les provinces de l’Atlantique recensent 166 cas de COVID-19, soit 60 de plus que la veille. De nombreuses mesures pour lutter contre la propagation du virus ont été annoncées par les gouvernements provinciaux, qui ont tous décrété l'état d'urgence. À Terre-Neuve-et-Labrador, une femme a d'ailleurs été arrêtée pour ne pas s'être conformée à la règle sur l'isolement.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique
  • La Nouvelle-Écosse : 68 cas (17 nouveaux cas)
  • Terre-Neuve-et-Labrador : 67 (32 nouveaux cas)
  • Le Nouveau-Brunswick : 26 (8 nouveaux cas)
  • Île-du-Prince-Édouard : 5 (2 nouveaux cas)

Nouveau-Brunswick : 26 cas (8 nouveaux)

En date du 25 mars, 26 tests positifs ont été déclarés.

Le Nouveau-Brunswick a été la première province de l'Atlantique à rapporter un cas de la maladie.

Jennifer Russell à un lutrin devant des drapeaux.

La Dre Jennifer Russell, médecin-hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, le 21 mars 2020.

Photo : Radio-Canada

Tandis que le nombre de cas augmente au fil des jours, les mesures aussi sont plus nombreuses.

Dépistage

Le Nouveau-Brunswick a mis au point un site Internet en français consacré au coronavirus (Nouvelle fenêtre) et un outil en ligne d'auto-évaluation de ses symptômes (Nouvelle fenêtre). Des mises à jour presque quotidiennes sont diffusées sur sa chaîne YouTube (Nouvelle fenêtre).

Les deux réseaux de santé du Nouveau-Brunswick ont ouvert des centres de dépistage dans des hôpitaux aux quatre coins de la province. Pour obtenir un rendez-vous, il faut communiquer avec le service Télé-Soins 811 qui effectue un triage.

Numéros téléphoniques pour joindre les autorités de santé publique :

  • Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Île-du-Prince-Édouard : 811
  • Terre-Neuve-et-Labrador : 811 ou 1 888 709-2929

Nouvelle-Écosse : 68 cas (17 nouveaux)

En date du 25 mars, la Nouvelle-Écosse compte 68 cas de COVID-19. Dans les dernières 24 heures, 17 tests positifs se sont ajoutés au bilan.

Aucun de ces cas n'est lié à une propagation au sein de la collectivité.

Stephen McNeil et Robert Strang devant des drapeaux de la Nouvelle-Écosse.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Stephen McNeil (gauche), premier ministre de la Nouvelle-Écosse, et le Dr Robert Strang (droite), médecin-hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, le 20 mars 2020 à Halifax.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Villeneuve

Afin de réduire les risques de propagation, la province a annoncé plusieurs mesures :

  • L'état d'urgence a été décrété le 22 mars.
  • Les rassemblements publics sont limités à 5 personnes depuis le 22 mars.
  • Elle recommande à tous les Néo-Écossais d'observer la distanciation sociale et de sortir le moins possible.
  • Elle suspend les soins de santé non urgents.
  • Tous les bars sont fermés.
  • Seuls les restaurants qui offrent un service au volant ou à emporter peuvent rester ouverts.
  • Les parcs provinciaux sont fermés.
  • Les visites dans les pénitenciers provinciaux sont suspendues pour une durée indéterminée.

Dépistage

Les échantillons sont maintenant analysés dans un laboratoire d'Halifax et n'ont plus besoin d'être envoyés au Laboratoire national de microbiologie à Winnipeg.

En date du 25 mars, la Nouvelle-Écosse a obtenu 2772 résultats négatifs.

La Nouvelle-Écosse a un site Internet en français dédié au nouveau coronavirus (Nouvelle fenêtre) et un outil en ligne d'auto-évaluation de ses symptômes (Nouvelle fenêtre). Des mises à jour presque quotidiennes sont diffusées sur sa chaîne YouTube (Nouvelle fenêtre).

Notre dossier COVID-19 : les services ouverts ou fermés dans votre région

Île-du-Prince-Édouard : 5 cas (2 nouveaux)

La province insulaire recense cinq cas de COVID-19 liés à des voyages.

Les personnes déclarées positives à la COVID-19, une femme dans la vingtaine, un homme d'une quarantaine d'années et une femme dans la cinquantaine, ont voyagé en avion sur ces vols :

Tous les passagers de ces trois vols doivent se placer en isolement pour les 14 jours suivant leur voyage, et communiquer avec le 811 s'ils ressentent des symptômes de la maladie.

Heather Morrison parle au micro pendant une conférence de presse.

Dre Heather Morrison, médecin-hygiéniste en chef de l'Île-du-Prince-Édouard, le 22 mars 2020.

Photo : Radio-Canada

L'Île-du-Prince-Édouard a employé plusieurs moyens pour limiter la propagation :

Dépistage

La plus petite province du Canada dispose de deux cliniques de détection de la COVID-19, l'une à Charlottetown et l'autre à Summerside. Au total, le vendredi 20 mars, 240 tests de dépistage ont été effectués. Parmi ces tests, 167 se sont avérés négatifs. Les résultats sont en attente pour les 71 autres.

Le 20 mars, la province a mis en ligne un outil d'auto-évaluation de ses symptômes. Une version française de l'outil (Nouvelle fenêtre) devait être disponible avant la fin de cette même journée.

Terre-Neuve-et-Labrador : 67 cas

Le nombre de cas à Terre-Neuve-et-Labrador a presque doublé en 24 heures après la mise à jour du 25 mars. La province a annoncé mercredi que 32 Terre-Neuviens de plus sont porteurs du virus, ce qui porte à 67 le nombre de personnes infectées.

Le 22 mars, une maison funéraire de Saint-Jean, Caul's Funeral Home, a annoncé qu'une personne ayant été déclarée positive à la COVID-19 avait visité le salon lors des décès de Shannon Fleming et d’Edward Tobin les 15, 16 et 17 mars, et assisté à leurs funérailles. Les gens présents à la maison funéraire ces jours-là doivent s'isoler 14 jours.

La Dre Janice Fitzgerald.

La Dre Janice Fitzgerald, médecin-hygiéniste en chef de Terre-Neuve-et-Labrador.

Photo : CBC / Malone Mullin

En raison des nouveaux cas, la province prend des mesures sérieuses.

Par ailleurs, le ministre de la Santé, John Haggie, a déclaré qu'il n'hésiterait pas à conserver certaines de ces mesures jusqu'à l'été 2020.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Nouvelle-Écosse

Coronavirus