•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : toutes les écoles ontariennes fermées du 14 mars au 5 avril

Salle de classe vide

(archives)

Photo : Radio-Canada / Anne-Louise Despatie

Radio-Canada

Devant l'avancée de la pandémie de coronavirus, toutes les écoles financées par les fonds publics resteront fermées par arrêté ministériel du 14 mars au 5 avril inclusivement.

C’est à la suite de la recommandation du médecin hygiéniste en chef de l'Ontario, le Dr David Williams, et des experts de la table de commandement COVID-19 que le ministre de l'Éducation a émis une ordonnance ministérielle pour fermer toutes les écoles de la province non seulement durant la semaine de relâche qui s’amorce vendredi, mais aussi pour les deux semaines subséquentes.

La mesure touche toutes les écoles élémentaires et secondaires de l'Ontario.

Le décret à cet effet a été approuvé par la lieutenante-gouverneure de l'Ontario.

« Nous reconnaissons l'impact significatif que cette décision aura sur les familles, les élèves, les écoles, ainsi que sur la communauté au sens large, mais cette précaution est nécessaire pour assurer la sécurité des personnes », déclare le gouvernement ontarien par voie de communiqué.

Près de deux millions d'élèves sont scolarisés en Ontario, de la maternelle à la 12e année.

Des garderies fermées

Les garderies situées dans les écoles des conseils Viamonde et MonAvenir dans le Sud de l'Ontario sont ouvertes vendredi le 13 mars, mais elles seront fermées du 14 mars au 5 avril inclusivement.

Nous nous assurerons que les établissements scolaires ainsi que les autobus soient désinfectés avant d’autoriser le retour des élèves, a précisé Viamonde dans une lettre adressée aux parents d'élèves.

Préparer un environnement sécuritaire au retour de la relâche

Jeudi, lors d'une précédente conférence de presse, les responsables de Santé Ontario ont cessé de dissuader les gens de voyager pendant la relâche de mars, mais ont demandé à quiconque revenait d'un voyage d'éviter les rassemblements publics et de se surveiller pour détecter les symptômes.

S'exprimant jeudi après-midi, le ministre de l'Éducation, Stephen Lecce, a déclaré aux journalistes qu'après la période de deux semaines, la province évaluera la situation pour voir quelles autres mesures pourraient être nécessaires.

Le ministre de l'Éducation Stephen Lecce lors d'un point presse à Queen's Park

Le ministre de l'Éducation Stephen Lecce lors d'un point presse à Queen's Park, le 12 mars.

Photo :  Radio-Canada

M. Lecce a par ailleurs indiqué que les bâtiments scolaires seront désinfectés avant que les écoles ne rouvrent leurs portes. Je veux que chaque parent et chaque famille sache qu'au moment où leurs enfants retourneront en classe, il seront dans un environnement sécuritaire, a-t-il déclaré au cours d'une conférence de presse à Queen's Park.

Plan à l'étude pour continuer l'apprentissage

Le ministre a également déclaré qu'un plan est en cours de finalisation pour assurer la poursuite de l'apprentissage pendant cette période, mais n'a pas fourni de détails, indiquant que des annonces seront faites dans les prochains jours.

Il n'a pas précisé si ces plans pourraient comprendre des programmes d'apprentissage en ligne ou si l'année scolaire pouvait être prolongée.

La fermeture des écoles n'est pas mise en place immédiatement, car les inquiétudes sur d'éventuelles contaminations concernent plus les personnes de retour de voyage.

Aucune mesure financière d'aide aux parents pour les services de garde d'urgence n'a été annoncée.

Des mesures déjà prises dans certaines universités

L'annonce de jeudi ne touche pas les collèges et les universités. Toutefois, certaines institutions postsecondaires ont déjà pris des mesures.

L’Université Laurentienne à Sudbury a déjà annoncé plus tôt dans la semaine que tous ses cours ont été transférés sur une plateforme en ligne au moins jusqu'à dimanche à la suite d'un premier cas dans la communauté. Son campus demeure cependant ouvert.

La direction de l’Université de Toronto affirme quant à elle continuer de surveiller la propagation du virus, mais qu'elle maintient ses activités sur les trois campus.

Le Collège Boréal maintient ses activités mais a annulé les grands rassemblements prévus sur ses campus.

L’Ontario est actuellement la province la plus touchée par la pandémie de coronavirus. Jeudi, les autorités ont confirmé 17 nouveaux cas, dont un en bas âge, ce qui porte le total des cas recensés dans la province à 59. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Coronavirus