•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : le point au Saguenay–Lac-Saint-Jean

Deux affiches précisant que le service est réservé aux employés des services de la santé et d'urgence.

Des affiches détaillent l'accès limité au service de garde scolaire.

Photo : Radio-Canada / Steeven Tremblay

Radio-Canada

Vous retrouverez dans cet article toutes les nouvelles sur la COVID-19 qui touchent le Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il sera mis à jour au fur et à mesure des développements.

Les événements de lundi


Vols annulés à Bagotville

Deux vols ont été annulés à l’aéroport de Bagotville lundi matin. Le site web sur l’état des vols n’est pas à jour, en raison des bouleversements dans l’industrie aérienne liés à la pandémie du coronavirus.

Ainsi, alors que les passagers en provenance de Montréal ont pu atterrir tôt lundi matin, l’avion n’est pas reparti comme prévu à 10 h 30.

Aussi, pour le départ d’un avion de Sunwing prévu à Bagotville lundi à 7 h 45, ni l’avion ni les passagers ne se sont présentés.

La salle d'attente est vide à l'aéroport.

Une arrivée et un départ ont été annulés à l'aéroport de Bagotville, lundi.

Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

Par ailleurs, les mesures d’hygiène ont été resserrées dans l’aérogare. Des bouteilles de désinfectant ont été ajoutées et les sièges sont nettoyés plus fréquemment.

Promotion Saguenay, qui gère l'aéroport, attend les directives du gouvernement fédéral.

Éviter l’expulsion des locataires

Logem'entraide salue la décision de la ministre de l'Habitaton, Andrée Laforest, de reporter les audiences de la Régie du logement au 23 mars afin d'éviter l'expulsion de locataires en cas de non-paiement de loyer.

L'organisme trouve cependant que le report d'une semaine est insuffisant et demande un moratoire sur l'expulsion de locataires tant que la pandémie de la COVID-19 ne sera pas résorbée.

La coordonnatrice de Logem'entraide, Sonia Côté, demande à Ottawa et Québec d'annoncer rapidement des mesures financières pour les travailleurs aux revenus précaires, comme les travailleurs des services et les travailleurs autonomes.

Le premier ministre du Québec, François Legault, doit d’ailleurs annoncer sous peu un plan d'aide financière aux travailleurs qui n'ont pas droit à l'assurance-emploi.

Les services de garde en mode urgence

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, 95 Centres de la petite enfance (CPE) et garderies sont ouverts en plus de nombreux services de garde en milieu scolaire, selon le site du ministère de la Famille du Québec.

Ces établissements accueillent uniquement les enfants dont les deux parents travaillent dans les services essentiels.

Ces travailleurs sont ceux qui œuvrent dans un établissement de santé ou de services sociaux ainsi que les pompiers, les policiers, les ambulanciers, les employés d’Urgence Québec, les agents correctionnels ou constables spéciaux.

Même les parents qui n’envoient généralement pas leurs enfants dans un milieu de garde ont accès au service d’urgence. Il n’y a pas de frais de garde du 16 au 27 mars pour les parents.

Certaines garderies demandent tout de même aux parents dont les enfants ont voyagé dernièrement d’éviter de les amener.


En résumé

À l’heure actuelle, aucun cas de coronavirus n’a été officiellement recensé au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Le CIUSSS et la ministre Andrée Laforest feront le point sur l'état de la situation, cet après-midi.

Le cas suspecté à la Base de Bagotville s'est avéré négatif.

Pour ce qui est des cas suspectés à l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), il n'y aura aucune mise à jour samedi. S'il y a lieu, les nouvelles seront transmises par Québec dimanche.


Voici une brève liste des fermetures et annulations

Organismes et infrastructures qui ferment dimanche à Saguenay :

  • 10 arénas (5 à Chicoutimi, 3 à Jonquière et 2 à La Baie)
  • 63 centres communautaires et culturels (32 à Chicoutimi, 25 à Jonquière et 6 à La Baie)
  • 8 centres de plein air (incluant Mont-Bélu, Mont-Fortin, Le Norvégien, parc Rivière-du-Moulin, Bec-scie)
  • 8 bibliothèques (Chicoutimi, Jonquière, La Baie, Arvida, Kénogami, Laterrière, Lac-Kénogami et Shipshaw)
  • Musée du Fjord
  • Centre Sir William-Price
  • La Pulperie
  • Théâtre du Palais municipal
  • Diffusion Saguenay
  • Institut des Arts
  • Atelier de musique de Jonquière
  • Théâtre La Rubrique
  • Les maisons de jeunes
  • Centres multiservices

Organismes et infrastructures qui ferment dimanche à Alma :

  • Centre Mario-Tremblay
  • Centre multisport
  • Centre Dorval
  • Mont Villa-Saguenay
  • Bibliothèque d’Alma
  • Pavillons de loisirs
  • Centres communautaires
  • Salle Michel-Côté
  • Boîte à Bleuets

Autres villes où tous ces services sont fermés :

  • Dolbeau-Mistassini
  • Roberval
  • Saint-Félicien

Tous les centres de ski sont fermés

Établissements scolaires :

Événements sportifs :

  • Course des Pichous : annulée.
  • Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) : la ligue suspend ses activités jusqu’à nouvel ordre, ce qui inclut les matchs des Saguenéens de Chicoutimi.
  • Ligue nord-américaine de hockey (LNAH) : les matchs sont suspendus pour la fin de semaine, incluant les matchs des Marquis.
  • Ligue de hockey midget AAA : activités suspendues.
  • Hockey mineur : toutes les activités organisées sont annulées pour la saison, dont la Coupe Dodge.
  • Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) au Saguenay–Lac-Saint-Jean :  les activités sont annulées jusqu’au 15 mars.

Événements culturels :

  • Festival Jazz et blues de Saguenay
  • Festival Regard : annulé.
  • Diffusion Saguenay : tous les spectacles annulés pour 30 jours.
  • Salle Michel-Côté et la Boîte à Bleuets pour 30 jours
Du désinfectant dans une station d'autobus.

Du désinfectant pour les mains a été installé à la station de l'UQAC.

Photo : Radio-Canada / Flavie Villeneuve

Les événements de dimanche


Des cours virtuels à l'UQAC à compter du 30 mars

Déjà fermée pour deux semaines, l'Université du Québec à Chicoutimi entend offrir ses cours de façon virtuelle à compter du 30 mars.

C'est ce qui est confirmé dans une mise à jour sur une section du site web de l'UQAC, réservée au coronavirus.

À partir du lundi 30 mars, tous les cours se donneront selon un mode de prestation virtuelle. Au cours des deux prochaines semaines, nous travaillerons à déployer la solution technologique pour répondre à ce besoin. D’autres informations vous seront acheminées sous peu.

Mise à jour de l'UQAC

L'UQAC dit aussi mettre du matériel informatique à la disposition des étudiants. Des directives devraient suivre bientôt, est-il aussi indiqué.

Des commerçants inquiets des pertes financières en raison des fermetures

Des commerces de Saguenay appréhendent des pertes financières importantes en raison des fermetures imposées par Québec.

Le gouvernement Legault a ordonné dimanche midi la fermeture de lieux de rassemblement tels que les bars, gyms et cinémas pour lutter contre la pandémie de coronavirus. Les restaurants doivent limiter la clientèle à 50 % de leur capacité d'accueil, de sorte que seulement une table sur deux soit occupée et qu'une distance d’un mètre sépare les clients.

La fin de semaine a été difficile pour les restaurateurs et commerçants au Saguenay-Lac-Saint Jean qui craignent déjà des répercussions, même si plusieurs disent bien comprendre les raisons qui amènent le gouvernement à agir ainsi.

Des Saguenéens peinent à revenir d'Espagne

Le Saguenéen Michel Bergeron peine à trouver des billets d'avion à un prix raisonnable pour revenir d'Espagne, comme il est demandé par Ottawa.

Le gouvernement demande à tous les Canadiens à l’étranger de rentrer aussi tôt que possible au pays.

Sauf que le retour s’avère difficile pour un couple de Chicoutimi en Espagne. Air France peut les ramener au Canada, mais avec des billets qui atteignent quelques milliers de dollars. Le Saguenéen Michel Bergeron et sa femme sont confinés sur la Costa del Sol en Espagne.

Le couple est parti juste avant les mesures gouvernementales. Ils ont tenté d'appeler l'ambassade canadienne et leur compagnie aérienne pour leur venir en aide, mais sans succès. Alors que les masses affluent vers les aéroports, les prix des billets des vols commerciaux explosent.

Josée Néron de retour

La mairesse de Saguenay, Josée Néron, est de retour en ville. Elle est revenue du Mexique hier et sera évidemment en isolement pour quatorze jours. Elle n'a pas senti de panique parmi les autres voyageurs lors de son retour. Elle assumera sa fonction de mairesse à partir de la maison. Elle participera notamment aux réunions téléphoniques du comité régional de coordination.

Un coup de main des enseignants

Le Syndicat de l’enseignement du Saguenay (SES) demande à ses membres leurs disponibilités pour offrir des services de garde pour les employés qui travaillent dans les services essentiels comme les CHLSD, les hôpitaux ou les CLSC. Il s’agit d’un service d’urgence exceptionnel, pour ces personnes qui n’auraient aucune autre alternative. La présidente du SES, Aline Beaudoin, voit déjà une belle solidarité depuis que l'appel est lancé.

Le CIUSSS est en train de regarder quels seront les besoins pour ses employés. Donc, ça va donner une idée des besoins que les gens auront et déjà, à 8h ce matin, il y avait 200 personnes qui avaient dit oui à l'appel.

Aline Beaudoin, présidente du Syndicat de l’enseignement du Saguenay

La FADOQ accueille bien les mesures

Le directeur général de la FADOQ Saguenay-Lac-Saint-Ungava, Patrice St-Pierre, accueille favorablement les directives touchant les aînés qui ont été édictées par Québec pour freiner la propagation du coronavirus. Le gouvernement provincial a formellement invité les personnes âgées de 70 ans et plus à rester chez elles, et ce, jusqu'à nouvel ordre. Il a aussi interdit, pour le moment, les visites dans les centres d'hébergement et de soins de longue durée ainsi que dans les résidences privées pour les aînés. M. St-Pierre salue la façon de faire de Québec dans ce dossier.

Je pense que c'est une décision responsable de prendre ces mesures-là qui font mal présentement et qui visent à protéger des personnes qui sont plus vulnérables. Je le répète, c'est un geste qui est responsable, qui est contraignant je l'avoue, mais qui dans les circonstances est approprié.

Patrice St-Pierre, directeur général de la FADOQ Saguenay-Lac-Saint-Ungava

Toutes les stations de ski fermées au Québec

Toutes les stations de ski du Québec ont cessé toutes leurs activités à compter de 16 h dimanche.

Elles disent avoir entendu l'appel du premier ministre François Legault.

Nous comprenons parfaitement la situation. Notre industrie est solidaire dans la gestion de la crise actuelle et nous croyons que la priorité doit être la santé du public.

Yves Juneau, président-directeur général de l’Association des stations de ski du Québec, par voie de communiqué

Plus tôt en journée, la station de ski du Mont-Édouard avait annoncé qu'elle fermerait ses activités principales sur la montagne à compter de lundi. Le Valinouët avait annoncé qu'ils demeureraient ouverts. Ils sont donc maintenant fermés.

Le Festival Jazz et blues annulé

Après le festival de court métrage Regard qui a été annulé à Saguenay jeudi, c'est maintenant le tour du Festival Jazz et blues de Saguenay d'annuler son édition 2020. Le festival devait avoir lieu dans un peu plus d'un mois, soit du 21 au 25 avril. Selon un message publié sur la page Facebook de l'événement, la situation sanitaire qui prévaut non seulement au Québec, mais aussi partout à travers le monde, les a incités à prendre cette mesure afin d’assurer la santé de toute la population et d’éviter la propagation de la COVID-19. La décision a été prise en collaboration avec les autorités municipales.

Considérant les différentes décisions prises par les autorités compétentes et au vu de la situation qui évolue d’heure en heure, nous en sommes venus à cette conclusion.

Carl Huth, directeur général du Festival Jazz et blues, par voie de communiqué

Les organisateurs invitent la population à adhérer au mouvement #billetsolidaire en ne demandant pas de remboursement afin d’assurer la pérennité des événements culturels au pays.

Alma ferme toutes ses infrastructures culturelles, sportives et communautaires

Tout comme l'avaient plus tôt fait les villes de Saguenay, Saint-Félicien, Dolbeau-Mistassini, la Ville d’Alma annonce la fermeture de l’ensemble de ses infrastructures sportives, culturelles et communautaires.

En vue de limiter les risques de propagation du coronavirus, l’administration municipale ferme l’accès à tout bâtiment accueillant une clientèle. C’est le cas pour le Centre Mario-Tremblay, le Centre multisport, le Centre Dorval, le Mont Villa-Saguenay, la Bibliothèque d’Alma ainsi que tous les pavillons de loisirs et centres communautaires gérés par la Ville.

Cette fermeture est effective à partir de maintenant et ce, pour les deux prochaines semaines.

Par ailleurs, l'administration annonce le report ou l'annulation de tous les spectacles prévus à la Salle Michel-Côté et à la Boîte à Bleuets pour une période de 30 jours. Tous les détenteurs de billets pour les représentations prévues à l’horaire seront contactés.

La Ville de Roberval a aussi annoncé aujourd'hui la fermeture de la Bibliothèque Georges-Henri-Lévesque.

La SÉPAQ ferme quelques-uns de ses sites, mais pas au Saguenay-Lac-Saint-Jean

C'est au tour de la Société des établissements de plein air du Québec de réagir à la crise du coronavirus.

Dans un communiqué, l'organisation a indiqué qu'elle suspendait jusqu'à nouvel ordre les services généralement offerts à sa clientèle au Parc de la Chute-Montmorency en plus de fermer temporairement l'Astrolab du parc national du Mont-Mégantic et l'Aquarium du Québec.

Par contre, les autres sites chapeautés par la SÉPAQ sont toujours accessibles, dont entre autres les parcs nationaux du Fjord-du-Saguenay, des Monts-Valin et de la Pointe-Taillon ainsi que le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent.


Des clients payent leur facture dans une épicerie.

Les clients sont nombreux dans cette épicerie de Chicoutimi.

Photo : Radio-Canada

Les événements de samedi


Andrée Laforest met un comité sur pied

La ministre responsable de la région, Andrée Laforest, a mis sur pied un comité régional de coordination afin de faire face à la pandémie de la COVID-19. Cette annonce a été faite par communiqué samedi après-midi.

Il m’apparaît essentiel de coordonner nos efforts afin que les directives du gouvernement soient bien reliées et bien cordonnées avec les principaux acteurs régionaux, a-t-elle fait savoir.

Le comité, est composé de la ministre Laforest, de la direction régionale du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, des préfets de la région ainsi que des représentants de la Ville de Saguenay, soit le maire suppléant ou la mairesse, le directeur général et le coordonnateur des services d'urgence, Carol Girard. Un représentant de Mashteuiatsh fait également partie du comité.

Une première rencontre téléphonique a eu lieu samedi matin. Ces appels devraient se tenir tous les jours à 14h, soit après le point de presse quotidien du premier ministre Legault. À compter de lundi, la Sécurité civile et le CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean devraient y prendre part également.

Saguenay ferme toutes ses infrastructures culturelles et sportives

Saguenay annonce pour dimanche la fermeture de plus de 100 infrastructures et organismes.

Par communiqué, le coordonnateur des mesures d’urgence de Saguenay, Carol Girard, a annoncé la fermeture, pour une période indéterminée, de toutes les infrastructures culturelles, sportives, artistiques et de plein air sur le territoire de la ville.

Par conséquent, toutes les activités qui devaient s’y tenir sont annulées ou reportées à une date ultérieure.

L'impact économique se fait déjà sentir

L'impact économique des mesures préventives de la COVID-19 était déjà perceptible samedi au Saguenay-Lac-Saint-Jean alors que plusieurs commerces connaissaient une baisse d'achalandage marquée.

Le centre Place du Royaume est normalement bondé la fin de semaine, avec plusieurs centaines de clients s'affairant dans les rayons. Mais samedi, le centre commercial était vraiment moins rempli.

D'ailleurs, le centre commercial a annoncé une réduction de ses heures d'ouverture à compter de lundi.

  • Lundi au mercredi : 11:00 - 17:30
  • Jeudi et vendredi : 11:00 - 19:00
  • Samedi : 10:00 - 17:00
  • Dimanche : 11:00 - 17:00

Le Mont-Édouard en mode prévention

Bien que les stations de ski ne soient pas visées pour l'instant par les mesures annoncées par le gouvernement du Québec pour freiner la propagation de la COVID-19, le Mont-Édouard a pris les devants afin de s'assurer que le chalet ne soit pas achalandé.

La direction du Mont-Édouard a instauré certaines directives supplémentaires à celles mises en place dans d'autres stations de ski.

En se procurant un laissez-passer à la billetterie, les skieurs se voient remettre un coupon leur suggérant une période pendant laquelle utiliser les services dans le chalet principal (toilettes, cafétéria, bar). L'idée étant d'éviter que tous les clients prennent une pause déjeuner en même temps.

Josée Néron de retour à Saguenay dimanche

La mairesse de Saguenay, Josée Néron, écourte ses vacances au Mexique et sera de retour à Saguenay dimanche.

Selon son attaché de presse, Stéphane Bégin, elle sera de retour au pays ce soir.

En vertu des directives en vigueur en raison de la COVID-19, elle se placera en quarantaine volontaire pour une durée de 14 jours.

Des coureurs ont fait les Pichous de façon symbolique

Malgré l'annulation de l'événement cette semaine en raison de la pandémie de la COVID-19, une dizaine de coureurs ont tout de même parcourus le trajet de la course des Pichous samedi matin. La température leur aura été clémente et ils ont même pu bénéficier d'un vent favorable pour parcourir les 15 kilomètres.

Bientôt deux cliniques de dépistage dans la région

La ministre québécoise de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, a assuré qu'une douzaine de nouvelles cliniques de dépistage vont être mises en place pour favoriser la détection rapide des cas de coronavirus dans la province.

Elle a ajouté que le Saguenay-Lac-Saint-Jean en accueillera deux.

Cependant, Mme McCann n'a pas précisé exactement à quels endroits elles se trouveront.

La Société de transport du Saguenay fait sa part

La Société de transport du Saguenay (STS) vient de mettre en branle un train de mesures pour protéger ses clients contre le coronavirus.

Dans un communiqué, l'organisation a indiqué avoir déployé des ressources supplémentaires pour effectuer le nettoyage intérieur des autobus et plus spécifiquement des différentes surfaces avec lesquelles les usagers sont susceptibles d'entrer en contact.

Des distributeurs de désinfectant ont également été installés dans l'ensemble des véhicules de la STS et les chauffeurs ont accès à des lingettes humides.

De plus, les employés de la Société de transport du Saguenay, qui ont récemment effectué des voyages à l'étranger, ont reçu la consigne de demeurer temporairement chez eux.


Les événements de vendredi

Ruée vers les commerces

Les effets de la pandémie de coronavirus se sont fait sentir aujourd'hui dans la région. Dans certains commerces, les gens se sont littéralement rués vers les denrées non périssables et les produits d'hygiène.

Certains clients se sont dits inquiets de manquer de denrées, mais d'autres ont dénoncé l'état de panique qui règne, particulièrement pour l'achat de papier hygiénique.

Croisières

Deux navires ne pourront finalement pas accoster à Saguenay en raison de la nouvelle directive interdisant toutes les escales des bateaux de croisière de plus de 500 personnes au Canada d'ici au 1er juillet.

Pour Promotion Saguenay, l'impact est mineur puisque la grosse saison des croisières est plutôt à l'automne.

Il y avait 815 personnes à bord, donc environ 490 passagers et tout près de 325 membres d’équipage. C’est le même navire pour les deux escales, explique la directrice du marketing de Promotion Saguenay, Sonia Tremblay.

Si jamais la suspension des escales devait être prolongée, Promotion Saguenay pourra compter sur une période tampon, puisque aucune autre croisière de plus de 500 passagers n'est prévue avant le mois d'août au quai de La Baie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Santé publique