•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Quatre personnes derrière un bureau durant une conférence de presse.

Point de presse du premier ministre François Legault avec la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, le directeur national de la santé publique, Horacio Arruda, et la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais.

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

Dans le but de ralentir la propagation de la maladie, le premier ministre François Legault demande à toutes les personnes qui reviennent de l’étranger ou qui ont des symptômes s’apparentant à la grippe de se placer en isolement pour une période de 14 jours.

Consultez notre dossier sur la COVID-19 : Tout sur la pandémie

Toutes les personnes qui reviennent de tous les pays étrangers, je vous demande de vous mettre en isolement pour 14 jours.

François Legault, premier ministre du Québec

Obligatoire pour les employés de l'État, de la santé, des garderies et de l'éducation

Bien qu'il ne s'agisse pour l'instant que d'une demande qu'il adresse aux Québécois, le gouvernement Legault rend cette directive obligatoire pour tout le personnel de l'État et des grands réseaux de services sociaux.

Le premier ministre du Québec, François Legault, fait le point sur la pandémie de coronavirus.

Le premier ministre demande à tous les Québécois de porter « une attention spéciale aux personnes vulnérables ».

Photo : Radio-Canada

Tous les employés de l'État ainsi que toutes les personnes qui reviennent de l'étranger et qui travaillent dans les réseaux de la santé, des garderies et de l’éducation, qu’il s’agisse d’établissements privés ou publics, devront obligatoirement se placer en isolement pour 14 jours, a déclaré le premier ministre Legault.

Québec assure que les employés de l'État continueront de toucher leur salaire pendant leur période de quarantaine. Il fait également appel aux employeurs du secteur privé pour faire de même dans la mesure du possible.

Toutes ces personnes vont continuer d’être payées dans le secteur public. Pour ce qui est du secteur privé [...] on va dans les prochains jours annoncer des mesures financières pour compenser ces personnes-là. C’est très important que toutes les personnes qui reviennent de l’étranger ou qui soupçonnent d’avoir les symptômes, restent à la maison.

François Legault, premier ministre du Québec

Le gouvernement promet des mesures concrètes pour soutenir les entreprises qui sont aux prises avec des problèmes de liquidités en raison de la crise du coronavirus. On ne va laisser tomber personne, a assuré François Legault en précisant que le Québec en avait pour des semaines avant de passer à travers cette crise.

Le gouvernement demande aussi à tous les citoyens qui ont la possibilité de faire du télétravail de choisir cette solution pour tenter de ralentir le plus possible la propagation du coronavirus dans la population québécoise.

Questionné sur la possibilité de fermer les écoles du Québec, comme vient de le décréter l'Ontario, le ministre de l'Éducation du Québec, Jean-François Roberge, a expliqué que rien n'est exclu, mais que pour le moment, selon les avis reçus des experts, la situation ne nécessite pas de fermer les écoles du Québec.

Horacio Arruda explique pourquoi le gouvernement doit agir vite et fort

On pense que ça pourrait atteindre entre 30 % et 70 % de la population si rien n'est fait. C'est un virus qui se propage plus que la grippe.

Horacio Arruda, directeur national de la santé publique du Québec

Une attention spéciale aux aînés

Dans ce but, le premier ministre demande à tous les Québécois de porter une attention spéciale aux personnes vulnérables, en particulier les aînés. Si vous revenez de l’étranger et que vous avez des symptômes comparables à ceux de la grippe, n’allez pas visiter les aînés, qu'ils soient en centre d'hébergement ou non, dit-il.

Annulation de tous les rassemblements de plus de 250 personnes

Le premier ministre demande également à tous les organisateurs d’événements publics de plus de 250 personnes tenus à l’intérieur de bâtiments de les annuler jusqu’à nouvel ordre. Plus encore, Québec demande aux citoyens d'annuler tout événement qui n'est pas absolument nécessaire.

C’est clair qu’on brime les droits individuels, mais c’est pour le bien collectif et le bien des personnes. Notre système fait appel à la solidarité de tous les gens.

Horacio Arruda, directeur national de la santé publique du Québec

Par ailleurs, après consultation des chefs des partis, le président de l'Assemblée nationale, François Paradis, suspend l'accès au parlement pour les visiteurs jusqu’au 13 mars prochain. Les missions internationales des députés et l’accueil de délégations provenant de l'étranger sont aussi annulés.

Tous les événements publics de la CAQ ainsi que le Conseil général du parti, qui devait avoir lieu les 30 et 31 mai, sont aussi annulés.

La candidate à la direction du Parti libéral du Québec, Dominique Anglade, suspend quant à elle ses futurs événements publics. Mme Anglade entend cependant poursuivre sa campagne de façon numérique.

Le réseau de la santé prêt à réagir, selon la ministre McCann

Gros plan de Danielle McCann.

« Le support à notre personnel, c'est notre priorité », assure la ministre Danielle McCann.

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

En ce qui a trait au niveau de préparation du réseau de santé québécois pour faire face à une propagation rapide du virus, la ministre de la Santé, Danielle McCann, assure que le personnel de la santé a reçu des consignes claires et que le personnel est équipé en dépit de certaines critiques qui émanent du réseau de la santé déplorant notamment l'absence de mesures claires et concrètes pour le personnel soignant.

Ça fait des semaines qu'on se prépare, il y a des rencontres journalières avec les PDG des établissements. Il y a également des rencontres très soutenues avec les fédérations médicales et avec les instances syndicales, a ajouté la ministre de la Santé.

Le support à notre personnel, c'est notre priorité, assure Mme McCann.

Pour ce qui est de la gestion des cas de coronavirus ou des personnes soupçonnées d’être infectées, la ministre explique qu’actuellement les prélèvements sont faits dans les cliniques et hôpitaux, mais que son ministère travaille activement sur la possibilité de faire des prélèvements à domicile pour réduire les déplacements vers les hôpitaux.

Malgré l’urgence véhiculée par le discours ambiant, seuls 13 cas confirmés de coronavirus sont déclarés au Québec dont deux sont hospitalisés, mais près de 140 personnes sont sous surveillance ou en quarantaine.

D’autres développements à signaler aujourd'hui :

  • À Ottawa, le premier ministre Justin Trudeau et sa femme Sophie Grégoire se placent en isolement.
  • Le chef du Nouveau Parti démocratique, Jagmeet Singh, s’est également placé en isolement préventif en raison de symptômes suspects.
  • La rencontre des PM fédéral et provinciaux est remise à une date ultérieure; des discussions auront plutôt lieu au téléphone.
  • Peter McKay, candidat à la direction du Parti conservateur du Canada, suspend sa campagne.
  • L'OMS juge la pandémie « maîtrisable », à condition que des « mesures robustes » soient mises en place.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique provinciale

Politique