•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les hôpitaux en Ontario ont-ils assez de lits pour faire face au coronavirus?

Une chambre d'hôpital avec un lit.

La ministre ontarienne de la Santé, Christine Elliott, assure que les hôpitaux de la province sont prêts à faire face à la pandémie.

Photo : Radio-Canada / Olivier Férapie

Radio-Canada

Le temps d'attente pour un lit à l'hôpital en Ontario en janvier était de plus de 18 heures en moyenne, selon de nouvelles données provinciales.

Il s'agit d'un sommet mensuel qui n'avait pas été atteint depuis janvier 2019.

Les salles d'urgence sont particulièrement achalandées d'année en année durant cette période à cause entre autres de l'influenza.

La ministre de la Santé, Christine Elliott, assure néanmoins que les hôpitaux de la province sont « tout à fait prêts » à faire face à la pandémie de COVID-19.

Si le nombre de patients bondit, des arrangements sont en train d'être pris parmi nos hôpitaux, pour qu'un hôpital en particulier se charge des patients qui ont la COVID-19, par exemple.

Une citation de :Christine Elliott, ministre de la Santé de l'Ontario

Le temps d'attente pour un lit à l'hôpital en Ontario était de 18,3 heures en moyenne en janvier dernier. En guise de comparaison, l'attente était de 15,7 heures en décembre 2019 et 16,3 heures, en décembre 2018.

La vérité, c'est que le débordement dans les hôpitaux est devenu la nouvelle norme dans la province, affirmait en janvier le président de l'Association des hôpitaux de l'Ontario, Anthony Dale.

Des statistiques obtenues à l'époque par CBC montraient que le taux d'occupation dans de nombreux hôpitaux avait dépassé 100 % en 2019, menant à des chambres improvisées dans des gymnases de réadaptation ou des lits placés entre des rideaux dans les salles de repos pour les familles des patients ou pour le personnel.

Quels sont les temps d'attente à votre hôpital? Cliquez ici (Nouvelle fenêtre)

En date du 11 mars, l'Ontario avait recensé 42 cas de COVID-19. Cinq de ces patients sont guéris.

Un centre des opérations d'urgence à Toronto

La Ville de Toronto a mis en branle son centre des opérations d'urgence, jeudi, pour « surveiller » la situation et « coordonner » les efforts municipaux. Le niveau d'alerte est à un, pour l'instant.

Un groupe de travail réunissant les gestionnaires de différents services de la Ville a aussi été formé, afin de se préparer :

  • À une hausse potentielle de l'absentéisme parmi les employés municipaux
  • À faire face à une possible pénurie de masques et de gants pour le personnel de la santé
  • À de possibles retombées négatives pour les entreprises de Toronto
  • À élaborer un plan d'action pour les populations vulnérables comme les sans-abri et les résidents de foyers pour aînés

De son côté, la NBA a annoncé mercredi la suspension de sa saison, après qu'un joueur du Jazz de l'Utah eut été déclaré positif au coronavirus. Les Raptors de Toronto avaient affronté le Jazz, lundi dernier.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !