•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Faire connaître la littérature francophone grâce à la bière

Deux canettes de bière Super Session de la Blindman Brewery.

La première édition du concours a permis de décorer les canettes vendues au cours de l'été 2019.

Photo : Radio-Canada / Geneviève Laurent

Marie Chabot-Johnson

Des artistes francophones pourront voir leurs histoires et leurs poèmes exposés cet été, non pas dans un recueil ou une galerie d’art, mais sur des canettes de bière.

Pour une troisième fois, la brasserie Blindman Brewing, située à Lacombe au centre de l’Alberta, organise un concours permettant à des écrivains albertains de soumettre un court texte pour orner les canettes de leurs bières de saison. Nouveauté cette année : l’ajout d’un volet francophone.

Chaque canette de la bière « Super Session », qui sera disponible vers le mois de mai, arborera une histoire ou un poème en français et en anglais, et ce, sans que l’un soit la traduction de l’autre.

Jason Lee Norman, posant avec deux canettes de bière de la compagnie Blindman Brewing en Alberta.

Jason Lee Norman a instauré plusieurs autres projets littéraires, notamment deux anthologies qui mettent en valeur l'hiver en Alberta.

Photo : Radio-Canada / Geneviève Laurent

L’idée d’inclure du contenu francophone est venue de l’auteur Jason Lee Norman, organisateur à l’origine du projet mis en branle l’an dernier. Cela semblait couler de source. Je me suis dit "pourquoi pas : il y a des francophones dans la province, il doit y avoir des auteurs francophones aussi intéressés par le projet". Pour l’auteur et commissaire du projet, ce serait simplement une nouvelle occasion de donner de la visibilité à la littérature albertaine.

Pour Nathan Kohlert, représentant des ventes pour la brasserie Blindman Brewing à Edmonton, c’est aussi l’occasion pour l’entreprise de toucher la communauté francophone. Pour nous, cela avait du sens, surtout qu’il y a une histoire francophone avec la ville de Lacombe. Et il y a beaucoup d’autres écrivains talentueux en français.

Les auteurs peuvent soumettre des textes d’environ 200 mots du 13 mars au 10 avril en les envoyant à l'adresse :  robotsunderwater@gmail.com. Jason Lee Norman reconnaît qu’il s’agit d’une courte longueur, mais l’espace reste limité sur une canette. Cela donne le défi aux auteurs que chaque mot doit être ‘’punché’’, ajoute-t-il.

Pour créer de l’effervescence

L’idée du projet est venue alors que Jason et Kirk Zembal, l’un des fondateurs de la brasserie, étudiaient ensemble à l’université et cherchaient à unir leurs passions respectives pour la bière et la littérature.

Pour Jason Lee Norman, qui n’en est pas à son premier projet de la sorte, il s’agit avant tout de donner une visibilité différente aux artistes. D’avoir la chance d’exposer de la littérature sur différentes formes et dans des endroits publics est très important, car c’est l’occasion pour plusieurs personnes du public d’entrer en contact avec ces auteurs.

Une démarche qu’apprécient d’anciens participants, comme Elisia Snyder, dont le texte a été sélectionné lors du deuxième concours de l'entreprise. Son texte a orné des canettes de bière vendues cet hiver. Elle songe elle-même à soumettre un texte en français. Je veux que les gens soient intéressés par ce projet en français. Pour les autres écrivains, je pense que c’est une manière de travailler accessible et c’est le fun.

Avec la collaboration de Geneviève Laurent

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Bière et vin