•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Anciens Combattants Canada veut mieux desservir les femmes et les personnes LGBTQ2

Photo de Christina Hutchins.

Le nouveau bureau de la condition féminine et des vétérans LGBTQ2 était souhaitable depuis longtemps, estime sa directrice principale, Christina Hutchins.

Photo : Gracieuseté/Christina Hutchins

Radio-Canada

Le ministère des Anciens Combattants compte un nouveau bureau à Charlottetown pour mieux appuyer les femmes et la communauté LGBTQ2.

Le bureau de la condition féminine et des vétérans LGBTQ2 a ouvert ses portes la semaine dernière. Sa fondation découle en grande partie du premier Forum des femmes vétéranes, qui s’est déroulé à Charlottetown en 2019.

Le nouveau bureau a deux objectifs : connaître les besoins des vétérans qui sont des femmes ou des membres de la communauté LGBTQ2 (lesbienne, gai, bisexuel, transgenre, allosexuel, bispirituel) et travailler en vue de répondre à ces besoins, explique la directrice principale, Christina Hutchins.

Il s’agit pour le ministère de savoir s’il joint toutes les personnes qu’il doit desservir et s’il y a des écarts dans les services, précise Mme Hutchins. Le ministère, ajoute-t-elle, doit être juste et équitable envers les groupes minoritaires.

Christina Hutchins compte elle-même 21 ans d'expérience au sein des Forces armées canadiennes. Elle dit avoir été stupéfaite et déçue en voyant le nombre de cas d’inconduite sexuelle signalés au fil des ans et les conséquences de ces gestes sur les personnes qui en sont victimes.

Il s’agit, dit-elle, d’aider les personnes qui ont subi de mauvais traitements de ce genre à rebâtir leur confiance.

Christina Hutchins exprime sa reconnaissance pour avoir l’occasion de diriger ce bureau qui était, souligne-t-elle, souhaitable depuis longtemps.

Elle espère faire du nouveau bureau un lieu sécuritaire et accueillant pour les personnes qui racontent leur histoire, ce qui aidera le ministère à déterminer les causes des problèmes et des moyens de mieux aider tous les anciens combattants.

Le bureau compte six employés, mais ce nombre peut augmenter avec le temps, indique le ministre des Anciens Combattants, Lawrence MacAulay.

Le ministère tente de mieux faire les choses en ouvrant ce bureau, explique le ministre MacAulay. Le ministère était traditionnellement dominé par les hommes, mais des gens de tous les secteurs de la société ont fait partie des Forces armées canadiennes et il faut offrir à chacun d’eux les services appropriés, explique-t-il.

Environ 14 % des quelque 670 000 anciens militaires du Canada sont des femmes, selon le ministère des Anciens Combattants.

Le premier ministre Justin Trudeau a présenté en 2017 des excuses officielles à tous les fonctionnaires fédéraux issus de la communauté LGBTQ2, y compris les militaires, pour toute discrimination subie en raison de lois fédérales, de politiques ou de pratiques.

Avec les renseignements de Jessica Doria-Brown, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Île-du-Prince-Édouard

Communauté LGBTQ+