•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La méga-panne était évitable

Radio-Canada

Le groupe de travail sur la méga-panne d'électricité du 14 août dernier somme le Canada et les États-Unis de prendre des mesures immédiates pour accroître la fiabilité de leur réseau.

La méga-panne d'électricité survenue le 14 août dernier dans le nord-est des États-Unis et du Canada aurait pu être évitée, selon le groupe de travail qui s'est penché sur la question.

Dans son rapport publié lundi, le groupe somme le Canada et les États-Unis de prendre des mesures immédiates pour accroître la fiabilité de leur réseau. Le groupe formule 46 recommandations pour y parvenir.

Voici les principales:

  • Promulguer
  • une loi sur la fiabilité des réseaux de transport, avec des sanctions sévères;
  • Améliorer
  • la formation du personnel;
  • Combler
  • les lacunes identifiées à la FirstEnergy, d'Ohio, et dans d'autres parties du réseau.

    Le rapport conclut que la compagnie FirstEnergy, en Ohio, n'a pas suffisamment veillé à la sécurité de son réseau, notamment en négligeant d'élaguer les arbres. Un rapport préliminaire publié en novembre avait établi que des branches d'arbres avaient provoqué un court-circuit sur les lignes de transport de cette société.

    Le groupe de travail canado-américain sur la panne d'électricité a été créé le 15 août 2003 par le premier ministre du Canada et le président des États-Unis. Ils l'ont chargé de cerner les causes de la panne et de faire des recommandations pour éviter sa répétition.

    La méga-panne a privé de courant 50 millions de personnes dans huit États américains et en Ontario. Elle a coûté en tout entre 5 et 11 milliards de dollars.

    Dans certaines villes, comme New York ou Toronto, les habitants, privés de climatiseurs et d'ascenseurs, avaient abandonné leurs logements et dormi sur les trottoirs, pendant que des dizaines de milliers d'automobilistes s'étaient retrouvés piégés dans des embouteillages monstres.