•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un adolescent accusé d’avoir tué son beau-père à Shawinigan

Radio-Canada

À Shawinigan, un jeune de 16 ans et un autre de 19 ans sont accusés d’avoir tué un homme âgé d’une cinquantaine d’années et d’avoir comploté pour tuer une femme.

Les deux accusés font face à la plus grave accusation du Code criminel du Canada, soit meurtre au premier degré.

Le plus jeune des accusés est le beau-fils de la victime. Il a comparu mercredi devant la Chambre de la jeunesse.

La famille de la victime était présente au palais de justice de Shawinigan. L’accusé est resté impassible durant l’audience.

La Couronne demande à ce qu’il soit assujetti à une peine pour adulte. C’est une question de protection du public, selon l’avocat de la poursuite, Hippolite Brin.

En vertu des chefs d'accusation de meurtre au premier degré, puis de complot de meurtre, on a jugé qu'il valait mieux évaluer l'assujettissement à une peine pour adultes; ça se fera si monsieur plaide coupable ou est trouvé coupable suite à un procès, a-t-il déclaré.

L'accusé qui sort de la salle d'audience du palais de justice de Shawinigan, le 11 mars 2020.

Ce jeune homme (en combinaison blanche) est accusé de meurtre au premier degré et de complot pour meurtre.

Photo : Radio-Canada

La salle était remplie à pleine capacité pour la comparution de l’accusé de 19 ans qui était menotté et vêtu d'une combinaison blanche.

Il sera de retour en cour le 1er mai. Son coaccusé reviendra devant le tribunal le 24 mars.

Important déploiement policier

Des techniciens en scène de crime, un maître-chien et des experts du Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale ont travaillé toute la soirée de mardi sur cette affaire.

En soirée, les policiers ont pu arrêter le jeune homme mineur, de Shawinigan. L'autre arrestation a été faite au cours de la nuit.

Deux policiers et un chien.

La Sûreté du Québec a fait appel à un maître-chien pour analyser la scène de crime à Shawinigan.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Roberge

Vers 4 h mardi, les services d’urgence ont été appelés dans un logement de la rue Dufresne, où ils ont trouvé un homme inanimé. L’homme d’une cinquantaine d’années a été transporté à l’hôpital, où son décès a été constaté.

Le corps de l’homme d’une cinquantaine d’années portait des marques de violence. Il pourrait avoir été frappé à plusieurs reprises avec un objet contondant.

Avec des informations de Maude Montembeault

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.