•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les partis d’opposition remportent les élections partielles

Les deux personnalités côte à côte dans un montage photographique.

Le progressiste-conservateur Dave Ritcey et la néo-démocrate Kendra Coombes

Photo : Parti progressiste-conservateur de la Nouvelle-Écosse/Nouveau Parti démocratique de la Nouvelle-Écosse

Radio-Canada

Un progressiste-conservateur et une néo-démocrate ont gagné les élections partielles, mardi soir, en Nouvelle-Écosse.

Le progressiste-conservateur Dave Ritcey a été élu dans la circonscription électorale provinciale de Truro-Bible Hill-Millbrook-Salmon River, et la néo-démocrate Kendra Coombes a gagné dans celle de Cap-Breton Centre, mardi soir.

Après sa victoire, Dave Ritcey s'est dit très heureux et a déclaré qu'il avait déjà hâte de se mettre au travail.

Le nouveau député compte s’attaquer aux défis du système de santé dans sa région. L’activité physique, explique-t-il, est un moyen de prévenir des problèmes de santé. Il souhaite améliorer les infrastructures sportives à Truro.

Grâce à cette victoire, les progressistes-conservateurs gagnent un député. Ils comptent désormais 18 sièges à l’Assemblée législative.

La députée précédente de Truro-Bible Hill-Millbrook-Salmon River était la néo-démocrate Lenore Zann.

Pour faire le saut en politique fédérale, elle a démissionné de son poste et s'est jointe aux libéraux de Justin Trudeau. Elle a été élue dans la circonscription de Cumberland-Colchester.

Dans Cap-Breton Centre, la néo-démocrate Tammy Martin avait aussi démissionné, mais pour des raisons personnelles.

Avec l'élection de Kendra Comobes, le NPD conserve ce siège.

Elle se dit prête à entreprendre ses fonctions de députée en s’appuyant sur son expérience de conseillère à la Municipalité régionale du Cap-Breton. L'élue affirme comprendre la politique, les budgets et le fonctionnement de l’appareil gouvernemental.

M. Ritcey et Mme Coombes ont encore du temps pour se préparer aux travaux de l’Assemblée législative. La session du printemps s’est clôturée mardi.

Avec les renseignements de Michael Gorman, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouvelle-Écosse

Politique provinciale