•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec investit plus de 400 millions de dollars sur six ans dans la culture

Le ministre des Finances du Québec, Eric Girard, au centre, est applaudi par le premier ministre du Québec, François Legault, à droite, et les membres du gouvernement alors qu'il présente son discours du budget, le mardi 10 mars 2020 à l'Assemblée nationale du Québec.

De l’enveloppe globale du budget Girard, 80 millions de dollars seront disponibles dès cette année.

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada

Le monde de la culture, celui de la musique en particulier, considère avoir été entendu par le gouvernement du Québec qui lui consacre dans son budget 2020 457 millions de dollars sur six ans, dont 80 millions disponibles dès cette année.

Ces investissements visent notamment à appuyer l’industrie de la musique et à stimuler l’innovation culturelle. Ils serviront aussi aux infrastructures culturelles en région.

Cela va se traduire par une augmentation des plafonds de crédits d’impôt, qui passent de 50 % à 65 % pour la création musicale et la production de spectacles.

Le gouvernement veut également favoriser les œuvres cinématographiques et télévisuelles.

Ces fonds aideront aussi à prendre le virage numérique, particulièrement dans l’industrie musicale. Les annonces de mardi sont d'ailleurs très bien accueillies par le milieu.

On se sent entendu, on se sent compris […] un tel montant de plus de 50 millions, de mémoire de femme à l’ADISQ, c’est la première fois que je l’entends.

Solange Drouin, directrice générale de l'ADISQ

Plusieurs acteurs du secteur musical avaient demandé l’aide du gouvernement. La classe politique avait répondu par un vote unanime demandant au gouvernement caquiste de forcer les plateformes de distribution numérique de musique à hausser les redevances aux artistes québécois.

Hélène Messier, présidente-directrice générale de l’Association québécoise de la production médiatique, qualifie ce budget d’historique. Elle y voit une grande marque de confiance pour les producteurs du Québec.

Plus de 60 % d’augmentation pour le budget des longs métrages québécois et un nouveau fonds de 15 millions de dollars pour les séries télévisuelles québécoises en plus de 6 millions pour l’animation, on est très heureux.

Hélène Messier, présidente-directrice générale de l'Association québécoise de la production médiatique

Ce sont des nouvelles magnifiques pour nos créateurs et pour le public, pour les gens qui aiment leurs artistes, a déclaré Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications, évoquant un budget historique, record.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !