•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Koodo s'est fait voler les données de ses clients de 2017

Le malfaiteur « tente de vendre les renseignements en ligne », apprend-on dans un courriel envoyé aux abonnés.

Une enseigne conjointe de Telus et Koodo, rue Sainte-Catherine Est, à Montréal.

Koodo est une filiale de Telus, qui offre des services de téléphonie abordables à une clientèle souvent plus jeune.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Labbé

Une « personne non autorisée » a volé il y a trois semaines des données personnelles appartenant aux clients de Koodo. Ces renseignements dataient des mois d’août et septembre 2017 et comprenaient le numéro de compte et le numéro de téléphone des abonnés.

Cet incident de sécurité a été communiqué récemment à des personnes touchées par la fuite dans un courriel dont l’authenticité a été confirmée par Jacinthe Beaulieu, porte-parole de Telus, la société mère de Koodo.

Notre demande d’entrevue n’ayant pas été acceptée, on ne sait pas combien de clients ont été touchés par ce vol de données.

Mais mardi, les abonnés étaient nombreux à se faire entendre sur Twitter, interpellant le compte officiel de Koodo sur les conséquences potentielles de cette nouvelle fuite.

À terme, tous les clients concernés seront contactés, a assuré le gestionnaire de communauté à un client mécontent.

Telus affirme par ailleurs que l’incident a été signalé aux autorités policières et au Commissariat à la protection de la vie privée du Canada, ce que nous a confirmé l’organisme.

Une situation prise « très au sérieux »

C’est le président « Solutions Mobilité » de Telus, Jim Senko, qui a averti par courriel les clients touchés par la perte de données.

Précisant que certains clients auraient pu être exposés à un risque de transfert non autorisé de leur numéro, le représentant de l'entreprise explique avoir mis en place un mécanisme pour éviter qu’un fraudeur puisse se servir des renseignements compromis pour prendre le contrôle d’un numéro de téléphone en le transférant vers un autre fournisseur.

Pour prévenir cette situation, nous avons activé la protection contre les transferts pour votre compte, écrit-il. La protection contre les transferts est une fonction qui empêche quiconque de transférer un numéro de téléphone à une autre entreprise de télécommunication sans d’abord nous appeler.

Nous avons la preuve que le tiers non autorisé tente de vendre les renseignements en ligne, poursuit M. Senko. Mais grâce à la protection contre le transfert, nous sommes d’avis que vos renseignements ne seront pas utilisés à des fins frauduleuses, assure-t-il.

Soyez assuré que nous prenons cette situation très au sérieux, conclut le dirigeant. Nous regrettons sincèrement tout inconvénient que cette situation pourrait vous causer et nous espérons continuer de vous servir à l’avenir.

« Je ne me sens pas en sécurité »

C’est un client de longue date de l’entreprise, Michel Patry, de Sherbrooke, qui a nous a informés de la fuite après avoir reçu un courriel de l'entreprise mardi.

Quand j’ai vu la lettre, je me suis dit : "Ça n’a pas d’allure. Encore une autre fuite de données! Il faut que j’avise les médias".

Vous avez une nouvelle à communiquer, une histoire à raconter, une situation à dénoncer? Écrivez-nous à l’adresse : temoin@radio-canada.ca (Nouvelle fenêtre).

M. Patry songe à changer de fournisseur à cause de cette fuite. Je ne me sens pas en sécurité, dit-il.

Après la fuite de données chez Desjardins l’an dernier, je me disais que les compagnies avaient compris. Mais là, je réalise que ce n’est vraiment pas le cas.

Michel Patry, client de Koodo

Lancé par Telus en 2008, Koodo est une filiale proposant des services de téléphonie mobile abordables dans tout le Canada. La marque cible principalement les jeunes consommateurs.

Il a été impossible de connaître, mardi, le nombre d’abonnés à Koodo, cette information étant d’ordre confidentiel, nous a précisé Jacinthe Beaulieu.

Basée à Burnaby, en Colombie-Britannique, Telus figure parmi les trois plus grands opérateurs de télécommunications du pays. Dans son plus récent bilan annuel (celui de 2018), l'entreprise rapportait 9,2 millions d’abonnés à son service mobile, ce qui incluait les abonnés à Koodo et à Public Mobile, une autre filiale spécialisée dans les services de téléphonie prépayés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !