•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mathieu Lacombe persiste et signe, l’Outaouais aura un nouvel hôpital

Mathieu Lacombe, ministre de la Famille

Mathieu Lacombe, ministre de la Famille (archives)

Photo : Radio-Canada

Même si le budget provincial 2020, déposé mardi, reste évasif quant à la création d’un nouvel hôpital en Outaouais, le ministre responsable de la région se veut rassurant. Mathieu Lacombe martèle que le projet se concrétisera.

Il faut comprendre [dans le budget] qu'effectivement, il y aura notre annonce d’un nouvel hôpital au cours des prochaines semaines, je l'espère, peut-être dans les prochains mois, a affirmé M. Lacombe en entrevue à Radio-Canada, en fin de journée mardi.

Je vous le dis, je vous le répète : on ne reculera pas là-dessus. Vous avez ma parole, a soutenu le ministre. Pourtant, il y a près d'un an jour pour jour, M. Lacombe avait affirmé qu'il ne fermait pas la porte à d'autres options, comme l'agrandissement d'un hôpital existant.

Rappelons que peu de temps avant le déclenchement de la campagne électorale en 2018, le chef caquiste François Legault avait promis la construction d'un nouvel hôpital régional au cours d'un premier mandat.

On a promis un nouvel hôpital d’au moins 170 lits en Outaouais. On va livrer cette promesse-là.

Une citation de :Mathieu Lacombe, ministre responsable de l'Outaouais

Mardi, le gouvernement de la Coalition avenir Québec (CAQ) a changé les termes dans le budget pour parler de sa promesse. L’appellation de nouvelle offre de services hospitaliers du budget 2019 est maintenant qualifiée de bonification du Centre hospitalier de l'Outaouais.

Un projet toujours à l'étude

Dans le budget, la bonification du Centre hospitalier de l'Outaouais figure parmi les projets à l’étude dans le Plan québécois des infrastructures (PQI) 2020-2030. Le gouvernement chiffre maintenant cet hôpital à plus de 50 millions de dollars.

Le député libéral de Pontiac et porte-parole de l’opposition officielle en matière de santé et services sociaux, André Fortin, craint que le gouvernement caquiste ne soit pas en mesure de respecter sa promesse initiale.

On nous avait promis, en Outaouais, un hôpital en cinq ans, a-t-il rappelé, en marge du dépôt du budget. Cet hôpital là, il est encore dans la première phase, à l'étude. Il n'est même pas rendu en planification.

Le temps ne se fait plus court. Le temps n'est juste pas là. Il n'y arrivera pas.

Une citation de :André Fortin, député de Pontiac

À cette affirmation, la rétorque du ministre Lacombe a été claire : M. Fortin, j’aimerais entendre ses suggestions.

Il sait très bien, il a déjà été ministre, comment fonctionne le Plan québécois des infrastructures. Le fait que ce soit écrit à l’étude, c’est normal, c’est le nom de la catégorie. Tous les projets qui sont à l’étude sont dans cette catégorie-là, a-t-il lancé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !