•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'A-20 toujours sur la glace, malgré des investissements records en infrastructures

Un panneau de signalisation

L'affiche indiquant la fin de l'autoroute 20, à Trois-Pistole.

Photo : Radio-Canada

Le projet de prolongement de l’autoroute 20 entre Notre-Dame-des-Neiges et le Bic devra encore attendre.

Même si le premier ministre François Legault avait affirmé lui-même, sur nos ondes, en septembre dernier que son gouvernement allait remettre la 20 dans le PQI, le projet demeure absent des priorités gouvernementales dévoilées dans son budget, mardi, à Québec.

Québec a pourtant annoncé des investissements records de 130,5 milliards de dollars en infrastructures d’ici 2030, dont 42 milliards dans le réseau routier.

Décentralisation des postes de fonctionnaires

Québec a cependant réitéré son intention de décentraliser 5000 postes de la fonction publique vers les régions.

Pour ce faire, des postes ont déjà été identifiés et un plan de déploiement pourrait être dévoilé dès le mois de mai. Québec mise ainsi sur des départs à la retraite, mais aussi sur le déménagement d’équipes complètes pour créer des expertises régionales dans certains secteurs d’activités.

Le plan du gouvernement doit se déployer en deux vagues. D’ici cinq ans, de 2000 à 3000 postes pourraient être transférés en région, tandis que le reste pourrait l’être après 2025.

Le Saaremaa à Rivière-du-Loup?

Par ailleurs, Québec prévoit investir 6,6 millions de dollars cette année pour terminer la mise à niveau du navire Saaremaa I. Dans les documents budgétaires, le navire, acheté au départ pour assurer la traverse Matane–Côte-Nord en l’absence du F.-A.-Gauthier, est toutefois rattaché à la traverse Rivière-du-Loup–St-Siméon.

Le navire pourrait ainsi servir à prolonger la saison de cette traverse, mais personne au huis clos du budget n’a pu nous confirmer cette information.

Investissements confirmés pour le campus décentralisé de médecine à Rimouski

Le gouvernement confirme également des investissements de 10 millions de dollars pour implanter des campus décentralisés de médecine en région, dont celui de l’Université Laval à l’hôpital de Rimouski. Les travaux entourant la construction d’un pavillon d’enseignement à l’hôpital de Rimouski sont d’ailleurs en planification, même si aucun budget n’y est rattaché pour l’instant.

Quelques autres mesures annoncées dans le budget : 

  • 10,8 M$ d’ici 2030 pour l’agrandissement et le réaménagement du Centre jeunesse Villa Fraserville de Rivière-du-Loup. 10,6 M$ ont déjà été dépensés l’an dernier pour ce projet.
  • 15 M$ d’ici 2025 pour améliorer les capacités de recherche dans les secteurs stratégiques des universités en région.
  • 40 M$ sur 4 ans pour faire face aux sinistres majeurs, notamment l’érosion et la submersion côtière, contrairement à 2,2 M$ l’an dernier.
  • Le crédit d’impôt à l’investissement et à l’innovation pour les entreprises sera bonifié dans les régions. Le taux du crédit sera de 15 % en région, et de 20 % pour les MRC ayant un indice de vitalité économique faible dont La Matanie, La Matapédia, Les Basques, La Mitis et Témiscouata.
  • 63,8 M$ sur 5 ans seront consacrés aux travaux sylvicoles, à l’augmentation de la productivité forestière et à l’acquisition de connaissances sur l’effet de la séquestration du carbone.
  • 125 M$ sont prévus pour le Plan d’agriculture durable du gouvernement, qui vise notamment à « réduire les risques liés à l’usage des pesticides ». Les détails de ce plan seront dévoilés ultérieurement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Réseau routier