•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coronavirus : une personne infectée a pris métro et autobus à Montréal et Longueuil

Le risque de propagation pour les personnes qui ont voyagé en même temps demeure toutefois faible, dit la santé publique.

La station Berri-UQAM.

La personne a notamment passé par la station de métro Berri-UQAM, à Montréal.

Photo : Radio-Canada / Simon-Marc Charron

Radio-Canada

La quatrième personne à avoir été déclarée positive au coronavirus au Québec, originaire de Montérégie, a pris les transports en commun à Montréal, annonce la santé publique.

La personne est notamment passée par les stations de métro Berri-UQAM et Champ-de-Mars.

Une enquête a été faite, a confirmé le directeur de la santé publique du Québec, Horacio Arruda. Les autorités sanitaires ont été en mesure d’obtenir toute l’information pour retracer les personnes qui auraient pu être exposées.

Les autorités ont donné les heures exactes de ses déplacements et son trajet sur le site web du ministère de la Santé (Nouvelle fenêtre), pour permettre de retracer les contacts significatifs que cette personne aurait pu avoir avec d'autres voyageurs.

La directrice de la santé publique de Montréal, la Dre Mylène Drouin, a cependant précisé que rien ne pousse à croire que le virus s'est propagé dans le métro.

Son homologue pour la Montérégie, Julie Loslier, a aussi indiqué que le risque pour les personnes qui ont utilisé le transport en commun au même moment demeure faible.

Le trajet de la personne infectée a tout de même été rendu public pour que ceux qui auraient pu la croiser dans le métro soient vigilants quant à l’apparition possible de symptômes associés à la COVID-19, a-t-elle précisé.

Un possible 5e cas

Un cinquième cas potentiel a été signalé à Montréal lundi soir, a aussi confirmé la santé publique. Il s’agit d’un voyageur arrivé d’Irlande le 5 mars et qui a commencé à ressentir des symptômes associés à la COVID-19 deux jours plus tard. Des tests sont en cours pour en confirmer la cause.

Le malade s’est placé en isolement chez lui. Son entourage a aussi été isolé et les gens qui étaient présents à bord du même avion, ainsi que des gens qui auraient pu être exposés depuis son retour, ont été identifiés pour surveiller leur état de santé et pour les isoler eux aussi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Coronavirus

Santé