•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Santé mentale : la Police provinciale de l'Ontario montrée du doigt

Photo du côté d'une autopatrouille blanche et noire portant les inscriptions « police » et « OPP ».

Le gouvernement ontarien s'engage à mettre en place la plupart des recommandations concernant la Police provinciale.

Photo : CBC/Paula Duhatschek

Radio-Canada

Le gouvernement de Doug Ford s'engage à mettre en place la plupart des recommandations d'un rapport qu'il avait commandé à la suite de suicides de membres de la Police provinciale de l'Ontario (PPO).

Le groupe de travail formé par le gouvernement, qui réunissait notamment l'ancien juge Douglas Cunningham et l'ex-ministre David Cooke, formule 66 recommandations dans son rapport.

Le groupe indique que plus de la moitié des milliers de membres actuels et passés de la PPO qu'il a interrogés depuis mai disent avoir été victimes de harcèlement, d'intimidation ou de discrimination.

Il y a un climat de travail négatif à la PPO, c'est ce que le panel a entendu à répétition, affirme le rapport.

Pas moins de 17 membres du corps policier se sont suicidés depuis 2012.

Le groupe de travail presse la direction de la PPO de faciliter l'accès aux services d'aide en santé mentale, en plus d'accroître la transparence et l'imputabilité dans l'embauche et les promotions, citant des cas de favoritisme et une mentalité de « club des vieux copains ».

Promesse de changements

La procureure générale de l'Ontario, Sylvia Jones, dit que le gouvernement et la PPO vont mettre en place plus de 40 des recommandations du rapport, en plus d'examiner les autres.

Personne ne devrait être appréhensif face à l'idée d'aller au travail, commente Mme Jones.

De son côté, la Police provinciale a entre autres formé un groupe de travail sur la santé mentale et l'inclusion. La PPO s'engage à faire des changements significatifs, affirme le commissaire Thomas Carrique.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !