•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : des équipes de hockey de la Baie-James se retirent d'un tournoi autochtone

Partie de hockey.

Little NHL est le tournoi de hockey mineur autochtone ayant le plus d'ampleur en Ontario.

Photo : Pixabay

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Neuf équipes de la côte ouest de la Baie-James ne se rendront pas au tournoi de hockey autochtone Little NHL à Mississauga dimanche. Des clubs des Premières Nations de Kashechewan, de Fort Albany et d’Attawapiskat veulent ainsi empêcher la transmission de la COVID-19 dans leurs communautés isolées.

Ça va se propager comme un feu de brousse, surtout dans une communauté comme Attawapiskat, car les maisons sont pleines à craquer. Il y a parfois deux, trois familles dans une même maison, explique le chef de la Première Nation d’Attawapiskat, David Nakogee.

Portrait de David Nakogee.

David Nakogee est chef de la Première Nation d'Attawapiskat depuis août 2019.

Photo : Facebook/David Nakogee

Il ajoute que sa communauté va se pencher sur d’autres manières de garder le coronavirus en dehors de son territoire. Le chef n’écarte pas l’idée de restreindre l’accès aux visiteurs.

« Ce n’est qu’une manière d’empêcher le virus de grimper vers le Nord. Mais je sais qu’il va se rendre jusqu'ici. C’est une question de temps. »

— Une citation de  David Nakogee, chef de la Première Nation d’Attawapiskat

La cheffe de la Première Nation M’Chigeeng, sur l’île Manitoulin, a pour sa part appelé à l’annulation du tournoi Little NHL cette année afin de prévenir la propagation du coronavirus.

L’événement auquel participent plus de 200 équipes de hockey autochtones est toujours prévu. Les organisateurs disent prendre des précautions afin de protéger les joueurs et les spectateurs.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !