•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une reconnaissance provinciale et une production triplée pour OSBLOCK

Une jeune entreprise de Saint-Henri-de-Taillon se démarque sur le marché de la construction. OSBLOCK offre la possibilité d'ériger facilement des murs isolés comme des blocs Lego. Carol-Ann Tremblay tient un exemple.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Radio-Canada

OSBLOCK, une entreprise de Saint-Henri-de-Taillon qui permet d'ériger des murs isolés comme des blocs Lego, se distingue de plus en plus.

L'entreprise jeannoise vient d'obtenir une deuxième place dans la catégorie Innovation de l'année lors du Gala reconnaissance de l'Association québécoise de la quincaillerie et des matériaux de construction. Le gala s'est tenu à Montréal samedi.

De plus, OSBLOCK construit une nouvelle unité à côté de son usine, ce qui lui permettra de tripler sa production.

L'intérieur d'une usine.

OSBLOCK va tripler sa production avec la construction d'une nouvelle unité.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Comme des blocs Lego

Ériger les bases d'une bâtisse n'a jamais semblé si simple avec les pièces d'OSBLOCK, qui s'emboîtent les unes dans les autres comme un jeu de Lego. Il s'agit d'une vraie révolution dans le domaine de la construction, selon le créateur du produit et fondateur de l'entreprise de Saint-Henri-de-Taillon, Marco Tremblay. Les matériaux ont changé à l'extérieur des murs, mais la construction du mur en tant que tel n'a pas changé. Le but, c'était de révolutionner ce monde-là avec la pénurie de main-d'œuvre qu'on a et aussi d'être environnemental étant donné que nos blocs sont récupérables à 100 %. Ça fait qu'il n'y a jamais de déchets sur les chantiers, a-t-il expliqué.

Des matériaux de construction.

OSBLOCK a remporté un prix lors du Gala reconnaissance de l'Association québécoise de la quincaillerie et des matériaux de construction.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Il y a aussi son côté énergétique. Il est R32 effectif. Ça veut dire qu'il est égal partout sur le mur. Ça fait qu'il ne peut pas y avoir de mauvaise construction ou de mauvaises façons de faire les choses.

Marco Tremblay, président et fondateur, OSBLOCK

Le produit composé de panneaux de copeaux et de polystyrène est vendu dans les quincailleries de l'Est du Canada. Les entrepreneurs en construction qui y ont recours n'ont besoin que de quelques employés pour assembler les morceaux.

D'après un reportage de Mélissa Paradis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Industrie de la construction